Bremaïk

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher

Bremaïk 'bientôt, 'tout-à-l'heure' est un adverbe temporel de futur proche.


(1) An avalou hag ar c'histin bremaïk a vo dare.
le pomme.s et le 5châtaignes bientôt R sera mûr
'Les pommes et les châtaignes seront bientôt mûres.' Le Bozec (1933:18)


Morphologie

composition

Bremaïk 'bientôt' est composé de façon transparente de bremañ, et du suffixe -ig.


variation et répartition dialectale

Les variations dialectales de cet adverbe sont documentées dans la carte 102 de l'ALBB pour la traduction de (Il viendra) bientôt. On trouve en Léon dabort. En Nord Trégor on trouve bremanzon qui rappelle bremañ-souden que l'on relève à Ouessant. En vannetais, on trouve tuchant, et souvent en cornouaille tuchantig. On trouve aussi bremaik, bermaniket, raktal, damaig, dipellig, souden, soudenig, emberr...

Sémantique

non-compositionnel

Le calcul sémantique de bremaïk, 'bientôt', n'est pas compositionnel avec un diminutif -ig.

Bremañ est un adverbe de coïncidence temporelle avec le temps de l'énonciation. Le suffixe -ig, qui est canoniquement un diminutif, obtient ici un aspect prospectif et non pas un progressif. On n'obtient pas, comme ce serait le cas avec avec un réel diminutif, un 'espace de temps actuel très court', mais bien un 'espace de temps qui sera actuel dans un court instant'.

L'aspect prospectif de bremaïk est souligné par son association avec le temps grammatical du futur (Bremaïk e vo...). Lorsque bremaïk est associé avec un temps passé comme en (2), on obtient sémantiquement un futur antérieur.


(2) Bremaïk e oan war ar pare da lavaret deoc'h... Cornouaillais / Léon, Croq (1908:9)
tout.à.l'heure R étais sur le prêt de1 dire à.vous
'J'étais sur le point de vous dire tout-à-l'heure...'


proximité non-immédiate

La proximité temporelle immédiate ('tout-de-suite') est obtenue par d'autres adverbes: diouzhtu en KLT, a-benn en vannetais ou raktal autour de Corlaix (carte 171 de l'ALBB).