Bouzar

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher

L'adjectif bouzar signifie 'sourd'.


Morphologie

variation dialectale

La carte 36 de l'ALBB documente la variation dialectale de cet adjectif.


Syntaxe

modification

Goyat (2012:209) donne à Plozévet l'expression /ˌbu:ar 'ɡlɛs/ 'complètement sourd'.

Sémantique

bouzar 'gratuit'

 Ménard (20015):
 "Figurément, [bouzar] s'emploie au sujet de quelque chose obtenu gratuitement (comme on dirait en français : à l'oeil) : ur banne bouzar, un coup à boire payé par quelqu'un ; butun bouzar, du tabac sourd (= du tabac de chine)."


'une voix sourde'

Ernault (1879-1880) donne eur vouez moug 'une voix sourde, caverneuse'.

Expressions figurées

 Ménard (2015):
 "Bezañ bouzar evel ur penton 'être sourd comme un cuvier' 
 (le français compare également un récipient dans l'expression sourd comme un pot - le breton dit aussi : 
 bouzar evel ur c'hleuz 'sourd comme un talus', 
 bouzar evel ur c'hloc'h 'sourd comme une cloche' ; ou encore, plus brièvement : bouzar-kloc'h). 
 Ur vadeziant vouzar 'un baptême sourd' (autrefois baptême des enfants illégitimes : on ne sonnait pas les cloches)."

Diachronie

Hemon (1976) relève, en vieux breton, la forme bodaran 'plutôt sourd', 'un peu sourd', DGVB.:87, où on voit le suffixe diminutif -an.

Horizons comparatifs

Ménard (2015) mentionne le cornique bodhar, le gallois byddar, le gaélique bodhar.

Bibliographie

  • Ménard, Martial. 2015. 'bouzar', A la petite école du breton, Ouest-France [03/2015], texte.