Biskoazh : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
(Morphologie)
Ligne 29 : Ligne 29 :
  
 
== Syntaxe ==
 
== Syntaxe ==
 +
 +
=== restriction au passé ===
 +
 +
''Biskoazh'', comme d'autres adverbes de polarité négative (''nepred'' ou ''[[biken]]''; 'jamais'), varie selon le temps grammatical de la phrase (Hingant 1868[[Hingant (1868:§116)|:§116]]).
 +
Il apparaît avec les modalités du temps passé.
 +
 +
Sur la carte [http://sbahuaud.free.fr/ALBB/Kartenn-094.jpg 094] de l'[[ALBB]], pour la traduction du français 'Je n'ai jamais vu.', les réponses dans tous les dialectes montrent l'usage de ''biskoazh''.
 +
 +
Sur la carte [http://sbahuaud.free.fr/ALBB/Kartenn-095.jpg 095] de l'[[ALBB]], pour la traduction du français 'Je ne verrai jamais.', les réponses dans tous les dialectes excluent l'usage de ''biskoazh''.
  
 
=== distribution ===
 
=== distribution ===
Ligne 67 : Ligne 76 :
 
|}
 
|}
  
== Contexte positif vs. négatif ==
 
  
=== distribution en contexte négatif ===
+
== Sémantique ==
 +
 
 +
''Biskoazh'' sous le sens de 'jamais, aucune fois' est restreint aux contextes négatifs. ''Biskoazh'' apparaît aussi autorisé dans d'autres contextes, mais il a alors la lecture de 'une fois, la moindre fois, une fois quelconque'.
 +
 
 +
=== distribution en lecture négative ===
  
  
Ligne 81 : Ligne 93 :
  
  
En contexte négatif, on peut trouver ''biskoazh'' au dessus de la [[portée]] de la  négation (devant la négation ''[[ne]]'').  
+
On peut trouver ''biskoazh'' au dessus de la [[portée]] de la  négation (devant la négation ''[[ne]]'').  
  
  
Ligne 102 : Ligne 114 :
  
  
Puisque ''biskoazh'' est restreint aux contextes négatifs, ''[[c'hoazh]]'' se trouve toujours avec lui sous son sens de 'déjà', 'pas encore'.
+
Puisque ''biskoazh'' en lecture négative est restreint à la négation, il est toujours associé avec la lecture négative de ''[[c'hoazh]]'', sous son sens de 'déjà', 'pas encore' (et non 'de nouveau').
  
  
Ligne 115 : Ligne 127 :
 
|}
 
|}
  
==== comparatives ====
 
  
Le contexte de la négation n'est pas seul à autoriser ''biskoazh'' sous la lecture 'jamais dans le passé'. Les [[comparatives]] ont le même effet.
+
=== contextes autorisateurs positifs ===
 +
 
 +
''Biskoazh'' n'a pas de sens négatif en propre: lorsque la négation est absente, il perd son sens négatif (cf. ''a-viskoazh'', 'pour toujours' et non pas '*pour jamais').
 +
Le contexte de la négation n'est donc pas le seul à autoriser ''biskoazh'' sous la lecture 'jamais dans le passé'. Les [[comparatives]], les [[interrogatives]] et certaines expressions gelées ont le même effet.
 +
 
 +
==== préposition ====
 +
 
 +
''Biskoazh'' en lecture positive apparait dans ''a-viskoazh'', 'toujurs (dans le passé)'.
  
  
 
{| class="prettytable"
 
{| class="prettytable"
|(1)|| Goulenn a raer ||genin paperioù || muioc’h eget '''biskoazh'''.
+
|(1)|| A-'''viskoaz'''|| eo bet plijet|| e wele|| dezañ.
 
|-
 
|-
| || demander [[R]] [[ober|fait]].[[IMP]] || [[gant|avec]].[[pronom incorporé|moi]] papier[[-où (PL.)|s]] ||[[-oc'h|plus]] [[eget|que]] jamais
+
| || [[a|à]].toujours|| [[COP|est]] [[bet|été]] [[plijout|plu]] || [[POSS|son]] lit ||[[da|à]].[[pronom incorporé|lui]]
 
|-
 
|-
|||colspan="4" | 'On me demande des papiers plus que jamais (dans le passé).'|||| ||''Vannetais'', [[Herrieu (1994)|Herrieu (1994]]:148)
+
|||colspan="4" | 'De tout temps son lit lui a plu (il a aimé son lit).'||||||||||''Trégorrois'', [[Gros (1970)|Gros (1970]]:29)
 
|}
 
|}
  
  
==== temps grammatical ====
+
==== comparatives ====
  
''Biskoazh'', comme d'autres adverbes de polarité négative (''nepred'' ou ''[[biken]]''; 'jamais'), varie selon le temps grammatical de la phrase (Hingant 1868[[Hingant (1868:§116)|:§116]]).
+
On trouve ''biskoazh'' en lecture positive dans les comparatives de supériorité ou d'égalité.
Il apparaît avec les modalités du temps passé.
 
  
Sur la carte [http://sbahuaud.free.fr/ALBB/Kartenn-094.jpg 094] de l'[[ALBB]], pour la traduction du français 'Je n'ai jamais vu.', les réponses dans tous les dialectes montrent l'usage de ''biskoazh''.
 
  
Sur la carte [http://sbahuaud.free.fr/ALBB/Kartenn-095.jpg 095] de l'[[ALBB]], pour la traduction du français 'Je ne verrai jamais.', les réponses dans tous les dialectes excluent l'usage de ''biskoazh''.
+
{| class="prettytable"
 
+
|(1)|| Goulenn a raer ||genin paperioù || '''muioc’h''' eget '''biskoazh'''.
=== en contexte positif ===
+
|-
 
+
| || demander [[R]] [[ober|fait]].[[IMP]] || [[gant|avec]].[[pronom incorporé|moi]] papier[[-où (PL.)|s]]  ||[[-oc'h|plus]] [[eget|que]] jamais
''Biskoazh'' n'a pas de sens négatif en propre: lorsque la négation est absente, il perd son sens négatif (cf. ''a-viskoazh'', 'pour toujours' et non pas '*pour jamais').
+
|-
 +
|||colspan="4" | 'On me demande des papiers plus que jamais (dans le passé).'|||| ||''Vannetais'', [[Herrieu (1994)|Herrieu (1994]]:148)
 +
|}
  
  
 
{| class="prettytable"
 
{| class="prettytable"
|(1)|| A-'''viskoaz'''|| eo bet plijet|| e wele|| dezañ.
+
|(2)||Gwelet ||a ran ||ez out '''ken''' yac'h '''ha'''||''biskoazh''.
 
|-
 
|-
| || [[a|à]].toujours|| [[COP|est]] [[bet|été]] [[plijout|plu]] || [[POSS|son]] lit ||[[da|à]].[[pronom incorporé|lui]]
+
|||[[gwelout|voir]] ||[[R]] fais.1SG ||[[R]] es [[ken|tant]] sain C|| jamais
|-
+
|-  
|||colspan="4" | 'De tout temps son lit lui a plu (il a aimé son lit).'||||||||||''Trégorrois'', [[Gros (1970)|Gros (1970]]:29)
+
| ||colspan="4" | 'Je vois que tu es en meilleure santé que jamais.'||||||||||''Standard'',|| [[An Here (2001)|An Here (2001]]:§'biskoazh')
 
|}
 
|}
  
  
''Biskoazh'' apparaît dans les [[Q|questions oui-non]], les [[comparaison|comparatives]] et certaines expressions gelées. Il n'y a pas alors de restriction au temps passé.  
+
==== interrogatives ====
 +
 
 +
''Biskoazh'' e lecture positive apparaît dans les [[Q|questions oui-non]].
  
  
Ligne 164 : Ligne 184 :
  
  
{| class="prettytable"
+
==== expressions gelées ====
|(2)||Gwelet ||a ran ||ez out '''ken''' yac'h '''ha'''||''biskoazh''.
 
|-
 
|||[[gwelout|voir]] ||[[R]] fais.1SG ||[[R]] es [[ken|tant]] sain C|| jamais
 
|-
 
| ||colspan="4" | 'Je vois que tu es en meilleure santé que jamais.'||||||||||''Standard'',|| [[An Here (2001)|An Here (2001]]:§'biskoazh')
 
|}
 
  
  

Version du 6 septembre 2014 à 10:42

Biskoazh est un adverbe temporel marqué pour le passé.


(1) N'am eus ket gwelet biskoaz pez / tra evel an dra-mañ.
ne 1SG a pas vu jamais N / chose comme le chose-ci
'Je n'ai jamais vu un être comme cet être-ci.' Trégorrois, Gros (1984:16)


Biskoazh est un item de polarité négative. En contexte négatif, il signifie 'jamais, aucune fois dans le passé'.

En contexte positif, biskoazh signifie 'une fois' ou 'toujours (dans le passé)'. Il apparaît dans l'adverbe complexe a-viskoazh 'de tout temps (jusqu'ici)', ou dans les questions, les comparatives et certaines exclamations figées (biskoazh kement-all!).


Morphologie

Kervella (1947:§877) considère que l'adverbe biskoazh est un adverbe composé du préfixe bis- et de l'adverbe c'hoazh, qui est un autre item de polarité négative.


accentuation

L'accentuation porte sur la dernière syllabe (Kervella 1947:§877).


(2) /bis'kwa/, Plozévet, Goyat (2012:124)

Syntaxe

restriction au passé

Biskoazh, comme d'autres adverbes de polarité négative (nepred ou biken; 'jamais'), varie selon le temps grammatical de la phrase (Hingant 1868:§116). Il apparaît avec les modalités du temps passé.

Sur la carte 094 de l'ALBB, pour la traduction du français 'Je n'ai jamais vu.', les réponses dans tous les dialectes montrent l'usage de biskoazh.

Sur la carte 095 de l'ALBB, pour la traduction du français 'Je ne verrai jamais.', les réponses dans tous les dialectes excluent l'usage de biskoazh.

distribution

L'adverbe peut remplacer la seconde partie ket de la négation, mais il n'a pas le même site d'apparition. En (2), biskoazh apparaît à droite de la particule bet, alors que ket apparaîtrait à sa gauche.


(2) N' eus bet biskoaz sotez war an douar evel ma'z out-te! .
ne y.a été jamais sotte sur le terre comme que'R es-toi
'Il n'y a jamais eu sur la terre une sotte comme toi!' Trégorrois, Gros (1984:17)


Favereau (1997:§548) propose que les adverbes comme biken, biskoazh, gwech ebet, morse, 'jamais' et alies, 'souvent', atav, bepred, dalc'hmat, 'toujours', c'hoazh, dija, 'encore' ne peuvent pas apparaître entre l'auxiliaire et le participe (dans le champ du milieu).


(1) N'am eus ket gwelet biskoaz pez / tra evel an dra-mañ.
ne 1SG a pas vu jamais N / chose comme le chose-ci
'Je n'ai jamais vu un être comme cet être-ci.' Trégorrois, Gros (1984:16)


Cette règle n'est pas sans exceptions (au moins sous la lecture 'la moindre fois').


(1) Ha klevet ec'h eus en defe biskoazh bet aon?
Q entendu R.2SG a R.3SGM aurait jamais eu peur
'As-tu jamais (la moindre fois) entendu qu'il aurait eu peur?' Standard, Menard & Kadored (2001:§'biskoazh')


Sémantique

Biskoazh sous le sens de 'jamais, aucune fois' est restreint aux contextes négatifs. Biskoazh apparaît aussi autorisé dans d'autres contextes, mais il a alors la lecture de 'une fois, la moindre fois, une fois quelconque'.

distribution en lecture négative

(2) N'eus bet biskoaz ger etrezomp.
ne y.a eu jamais mot entre.nous
'Il n'y a jamais eu le moindre mot entre nous.' Gros, cité dans Favereau (1997:§548)


On peut trouver biskoazh au dessus de la portée de la négation (devant la négation ne).


(3) Biskoazh n'em eus gwelet den o c'hoarzhin evelti.
jamais ne R.1SG a vu homme à rire comme.elle
'Jamais je n'ai vu personne rire comme elle.' Trégorrois, Berthou (1985:77)


(4) Biskoazh fri bras n'e-neus difetet bizaj.
jamais nez grand ne R.3SGM-a déparé visage
'Jamais un grand nez n'a déparé un visage.' Trégorrois, (Gros 1984:524)


Puisque biskoazh en lecture négative est restreint à la négation, il est toujours associé avec la lecture négative de c'hoazh, sous son sens de 'déjà', 'pas encore' (et non 'de nouveau').


(5) Biskoazh n'em eus c'hoazh klevet merc'hed yaouank ken divergont...
jamais ne'R.1SG a encore entendu femmes jeune si sans.vergogne
'Jamais je n'avais encore entendu de jeunes femmes si dévergondées.' Vannetais, Herrieu (1994:218)
* 'Jamais je n'ai entendu de nouveau...'


contextes autorisateurs positifs

Biskoazh n'a pas de sens négatif en propre: lorsque la négation est absente, il perd son sens négatif (cf. a-viskoazh, 'pour toujours' et non pas '*pour jamais'). Le contexte de la négation n'est donc pas le seul à autoriser biskoazh sous la lecture 'jamais dans le passé'. Les comparatives, les interrogatives et certaines expressions gelées ont le même effet.

préposition

Biskoazh en lecture positive apparait dans a-viskoazh, 'toujurs (dans le passé)'.


(1) A-viskoaz eo bet plijet e wele dezañ.
à.toujours est été plu son lit à.lui
'De tout temps son lit lui a plu (il a aimé son lit).' Trégorrois, Gros (1970:29)


comparatives

On trouve biskoazh en lecture positive dans les comparatives de supériorité ou d'égalité.


(1) Goulenn a raer genin paperioù muioc’h eget biskoazh.
demander R fait.IMP avec.moi papiers plus que jamais
'On me demande des papiers plus que jamais (dans le passé).' Vannetais, Herrieu (1994:148)


(2) Gwelet a ran ez out ken yac'h ha biskoazh.
voir R fais.1SG R es tant sain C jamais
'Je vois que tu es en meilleure santé que jamais.' Standard, An Here (2001:§'biskoazh')


interrogatives

Biskoazh e lecture positive apparaît dans les questions oui-non.


(1) Ha klevet ec'h eus en defe biskoazh bet aon?
Q entendu R.2SG a R.3SGM aurait jamais eu peur
'As-tu jamais (la moindre fois) entendu qu'il aurait eu peur?' Standard, Menard & Kadored (2001:§'biskoazh')


expressions gelées

  • Biskoazh Doue kement-all!
  • Biskoazh c'hoazh!
  • Biskoazh bravoc'h tra!, Standard An Here (2001:§'biskoazh')