Bihan : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
(Quantifieur)
Ligne 49 : Ligne 49 :
 
|}
 
|}
  
 +
 +
=== intensifieur ===
 +
 +
Le [[suffixe]] adjectival ''-kaer'' modifie en l'intensifiant le degré du [[quantifieur]] ''bihan'' ('''''bihan'''-kaer'', 'fort peu', [[Favereau (1997)|Favereau 1997]]:§232).
  
  

Version du 1 décembre 2015 à 19:03

Bihan, en standard et dans tous les dialectes, est un adjectif qui signifie 'petit'.

Dans certains dialectes, c'est aussi est un indéfini, un quantifieur positif existentiel dénotant une petite quantité ('peu'). Son équivalent standard est nebeut.


(1) Bihan gouloù o deus ivez.
peu lumières 3PL a aussi
'Elles (les boutiques) sont aussi peu éclairées.' Vannetais, Herrieu (1994:293)


Morphologie

composition

L'adjectif bihan sert de base au verbe léger suffixal -aat qui obtient le verbe bihanaat, 'rendre petit' > 'rapetisser, diminuer'.


catégorie

En (2), la disjonction pe, 'ou', prend deux arguments de même catégorie syntaxique. On voit donc que bihan est ici de même catégorie que re, 'trop'.


(2) Ma faotr a zo re pe bihan.
mon gars R est trop ou peu
'Mon gars est trop ou peu (mon gars est excessif).'
Le Scorff, Ar Borgn (2011:47)


Quantifieur

En (3), dans la vallée du Scorff, on voit que le placement de bihan n'est pas prototypique d'un adjectif, qui serait après le nom, mais de celle d'un quantifieur.


(3) Monet a rae a bihan fourchad.
aller R faisait à petit pas.long
'Il allait à petits pas.' Le Scorff, Ar Borgn (2011:45)


intensifieur

Le suffixe adjectival -kaer modifie en l'intensifiant le degré du quantifieur bihan (bihan-kaer, 'fort peu', Favereau 1997:§232).