Différences entre les versions de « Bev »

De Arbres
(Remplacement de texte — « ]]|| » par « ]] || »)
Ligne 5 : Ligne 5 :
|(1)|| An dud ||o deus || ezhomm ||dour || evit ||chom || '''beo'''.
|(1)|| An dud ||o deus || ezhomm ||dour || evit ||chom || '''beo'''.
|-
|-
|||[[art|le]] <sup>[[1]]</sup>[[tud|gens]] || 3PL [[kaout|a]] || [[ezhomm|besoin]] ||[[dour|eau]] || [[evit|pour]]|| [[chom|rester]] || vivant
|||[[art|le]] <sup>[[1]]</sup>[[tud|gens]] || 3PL [[kaout|a]] || [[ezhomm|besoin]] ||[[dour|eau]] || [[evit|pour]] || [[chom|rester]] || vivant
|-
|-
|||colspan="10" | 'On a besoin d'eau pour survivre.'
|||colspan="10" | 'On a besoin d'eau pour survivre.'

Version du 7 mars 2022 à 09:48

L'adjectif bev 'vif, vivant' est la racine du verbe bevañ 'vivre'.


(1) An dud o deus ezhomm dour evit chom beo.
le 1gens 3PL a besoin eau pour rester vivant
'On a besoin d'eau pour survivre.'
Plougerneau, M-L. B. (04/2016)


Morphologie

variation dialectale

Pour le haut-vannetais, Delanoy (2010) donne biù 'vivant'.

dérivation

Un article suffit à réaliser une nominalisation.


(2) /'tro:hɛd ˌbetɛɡ ar 'bew/
trohet beteg ar beo
coupé jusqu'à le vif
'coupé jusqu'au vif.'
Plozévet, Goyat (2012:195)

Syntaxe

Bev fait partie des adjectifs attributs en 'e'. On trouve le préfixe en-, end-, e-, er-, ez- devant lui lorsqu'il est attribut: en bev, ez-vev...


A ne pas confondre

Pour le haut-vannetais, Delanoy (2010) donne le nom beù 'bouleaux' qui correspond au KLT bezv 'bouleaux'.