Betek : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
(Morphologie)
(Morphologie)
Ligne 19 : Ligne 19 :
 
| (2)||On oeit || a nezé ||da Gerare ||de huèh vlé ||'''betag''' pearzek vlé.
 
| (2)||On oeit || a nezé ||da Gerare ||de huèh vlé ||'''betag''' pearzek vlé.
 
|-
 
|-
| || [[COP|suis]] allé|| [[a|de]] [[neuze|alors]] ||[[da|à]] Gerare ||[[deus|de]] [[les numéraux cardinaux|8]] an || [[betek|jusqu'à]] [[les numéraux cardinaux|14]] an
+
| || [[COP|suis]] allé|| [[a|de]] [[neuze|alors]] ||[[da|à]] Gerare ||[[deus|de]] [[les numéraux cardinaux|8]] an || jusqu'à [[les numéraux cardinaux|14]] an
 
|-  
 
|-  
 
| || colspan="4" | 'Je suis donc allé à Kerarhaye de six à quatorze ans.'  
 
| || colspan="4" | 'Je suis donc allé à Kerarhaye de six à quatorze ans.'  

Version du 18 juillet 2012 à 13:26

La préposition betek signifie 'jusqu'à'.


(1) 'Oan just 'tiblas mont betek du-se.
étais juste à déplace aller jusqu'à côté-ci
'J'étais juste sur le point d'aller là-bas.' Haut-cornouaillais (Rieg), Bouzeg (1986:36)


Morphologie

On trouve cette préposition sous la forme betag en vannetais.


(2) On oeit a nezé da Gerare de huèh vlé betag pearzek vlé.
suis allé de alors à Gerare de 8 an jusqu'à 14 an
'Je suis donc allé à Kerarhaye de six à quatorze ans.'
vannetais (Plaudren), Quéré (2011:119)


Cette préposition peut-être fléchie. Son pronom incorporé peut aussi être doublé d'un pronom écho.


(3) N'am doug ket mui man divhar betagoc'h-c'hwi.'
ne me porte pas plus mon 2.jambe jusqu'à.vous-vous
'Viens Maryvonne, viens ici puisque mes jambes ne me portent plus jusqu'à toi.'
Vannetais, Ar Meliner (2009:113)

Complémenteur sélectionné

Dans un sens temporel, la préposition betek peut prendre une proposition comme argument interne. Le complémenteur utilisé est alors ma.


(3) Ar marh a jome beteg m'e neveze.
le cheval R restait jusqu'à que avait.HAB.Imparfait
'Le cheval attendait jusqu'à obtenir ce qu'il voulait.'
'Littéralement: Le cheval attendait jusqu'à ce qu'il avait.' Léon, Fave (1998:140)

Bibliographie

  • Gros, Jules 1970. TBP.I Le trésor du breton parlé I. Le langage figuré, chapitre II.
  • Ledunois, J. P. 2002. La Préposition Conjuguée en breton, thèse, Skol-Veur Roazhon, Atelier National de Reproduction des Thèses. (p. 252-)