Différences entre les versions de « Bemdez »

De Arbres
m (Remplacement de texte — « fleur.s » par « fleurs »)
m (Remplacement de texte — « " |[[ » par « " | [[ »)
 
(4 versions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
Ligne 7 : Ligne 7 :
||| [[goude|après]] || [[COP|était]] || [[dont|ven]].[[-et (Adj.)|u]] || [[da|pour]]<sup>[[1]]</sup> || [[mat|bien]] || [[vez|était]] || [[gwelout|v]].[[-et (Adj.)|u]] || [[nom propre|Jos]] || [[particule o|à]]<sup>[[4]]</sup> || [[bale|marcher]] || [[e-kostez|à-côté]] || [[art|le]] [[aod|côte]] || [[bep|chaque]].[[deiz|jour]]
||| [[goude|après]] || [[COP|était]] || [[dont|ven]].[[-et (Adj.)|u]] || [[da|pour]]<sup>[[1]]</sup> || [[mat|bien]] || [[vez|était]] || [[gwelout|v]].[[-et (Adj.)|u]] || [[nom propre|Jos]] || [[particule o|à]]<sup>[[4]]</sup> || [[bale|marcher]] || [[e-kostez|à-côté]] || [[art|le]] [[aod|côte]] || [[bep|chaque]].[[deiz|jour]]
|-
|-
|||colspan="10" | 'Après qu'il a été guéri, on voyait Jos se promener à la côte tous les jours.'  
|||colspan="15" | 'Après qu'il a été guéri, on voyait Jos se promener à la côte tous les jours.'  
|-
|-
|||||||||||||colspan="10" | ''Cornouaillais (Riec)'', [[Bouzeg (1986)|Bouzeg (1986]]:29)
|||||||||||||colspan="15" | ''Cornouaillais (Riec)'', [[Bouzeg (1986)|Bouzeg (1986]]:29)
|}
|}


Ligne 25 : Ligne 25 :
||| [[DEM|celui.ci]] || [[R]]<sup>[[1]]</sup> || [[evañ|boira]] || [[bep|chaque]].[[deiz|jour]]
||| [[DEM|celui.ci]] || [[R]]<sup>[[1]]</sup> || [[evañ|boira]] || [[bep|chaque]].[[deiz|jour]]
|-  
|-  
|||colspan="10" | 'Celui-là peut boire chaque jour, il boit, il boira.'  
|||colspan="15" | 'Celui-là peut boire chaque jour, il boit, il boira.'  
|-  
|-  
|||||||colspan="10" |[[Falc'hun & Fleuriot (1978-79)|Falc'hun & Fleuriot (1978-79]]:6B)
|||||||colspan="15" | [[Falc'hun & Fleuriot (1978-79)|Falc'hun & Fleuriot (1978-79]]:6B)
|}
|}


Ligne 34 : Ligne 34 :
|(3)|| Ki || va || amezogez || a deu || da || gac'hat || war || va || fleur || '''bemus''' !  
|(3)|| Ki || va || amezogez || a deu || da || gac'hat || war || va || fleur || '''bemus''' !  
|-
|-
||| [[ki|chien]] || [[POSS|mon]]<sup>[[2]]</sup> || [[amezeg|voisin]].e || [[R]]<sup>[[1]]</sup> [[dont|vient]] || [[da|pour]]<sup>[[1]]</sup> || [[kaoc'h|merd]].[[-at (V.)|er]] || [[war|sur]] || [[POSS|mon]]<sup>[[2]]</sup> || [[fleur| fleurs]] || [[bep|chaque]].[[deiz|jour]]
||| [[ki|chien]] || [[POSS|mon]]<sup>[[2]]</sup> || [[amezeg|voisin]].[[-ez (F.)|e]] || [[R]]<sup>[[1]]</sup> [[dont|vient]] || [[da|pour]]<sup>[[1]]</sup> || [[kaoc'h|merd]].[[-at (V.)|er]] || [[war|sur]] || [[POSS|mon]]<sup>[[2]]</sup> || [[fleur|fleurs]] || [[bep|chaque]].[[deiz|jour]]
|-
|-
|||colspan="10" | 'Le chien de ma voisine vient chaque jour faire sur mes fleurs !'  
|||colspan="15" | 'Le chien de ma voisine vient chaque jour faire sur mes fleurs !'  
|-
|-
|||||||colspan="10" | ''Léon (Plougerneau)'', [[M-L. B. (01/2016)]]
|||||||colspan="15" | ''Léon (Plougerneau)'', [[M-L. B. (01/2016)]]
|}
|}


Ligne 72 : Ligne 72 :
||| Bout eh eus || bet || ha || me || 'yae || '''bemdez''' || àr || ma || belo || d'ar || labour.
||| Bout eh eus || bet || ha || me || 'yae || '''bemdez''' || àr || ma || belo || d'ar || labour.
|-
|-
||| [[Bezañ préverbal|être]] [[R]]<sup>[[+C]]</sup> [[ez eus|est]] || [[bet|eu]] || [[C.ha(g)|C]] || [[pfi|moi]] || [[mont|allait]] || [[bep|chaque]].[[deiz|jour]] || [[war|sur]] || [[POSS|mon]] || [[belo|vélo]] || [[da|à]] [[art|le]] || [[labour|travail]]
||| [[bezañ préverbal|être]] [[R]]<sup>[[+C]]</sup> [[ez eus|est]] || [[bet|eu]] || [[C.ha(g)|C]] || [[pfi|moi]] || [[mont|allait]] || [[bep|chaque]].[[deiz|jour]] || [[war|sur]] || [[POSS|mon]] || [[belo|vélo]] || [[da|à]] [[art|le]] || [[labour|travail]]
|-  
|-  
|||colspan="15" | 'Il fut un temps où j'allais tous les jours au travail à vélo.'  
|||colspan="15" | 'Il fut un temps où j'allais tous les jours au travail à vélo.'  
Ligne 88 : Ligne 88 :
||| [[pa|comme]]<sup>[[+C]]</sup> || [[eo|est]] || [[gwir|vrai]] <font color=green>[</font color=green> || [[nom propre|Job]] <font color=green>[</font color=green> || [[R]] [[vez|était]] || [[poent|moment]] || [[lein|déjeuner]] || [[bep|chaque]].[[deiz|jour]] <font color=green>[</font color=green> || [[a-benn|quand]] [[ma|que]]<sup>[[4]]</sup> || [[sevel|levait]] || [[diouzh|de]] || [[POSS|son]]<sup>[[1]]</sup> || [[gwele|lit]] <font color=green>]]]</font color=green>
||| [[pa|comme]]<sup>[[+C]]</sup> || [[eo|est]] || [[gwir|vrai]] <font color=green>[</font color=green> || [[nom propre|Job]] <font color=green>[</font color=green> || [[R]] [[vez|était]] || [[poent|moment]] || [[lein|déjeuner]] || [[bep|chaque]].[[deiz|jour]] <font color=green>[</font color=green> || [[a-benn|quand]] [[ma|que]]<sup>[[4]]</sup> || [[sevel|levait]] || [[diouzh|de]] || [[POSS|son]]<sup>[[1]]</sup> || [[gwele|lit]] <font color=green>]]]</font color=green>
|-  
|-  
||| colspan="10" | 'Comme il est vrai que Job se levait chaque jour à l'heure du déjeuner.'  
||| colspan="15" | 'Comme il est vrai que Job se levait chaque jour à l'heure du déjeuner.'  
|-  
|-  
||||||| colspan="10" | ''Gorre Leon'', [[Madeg Marvaillou|Madeg (1990]]:10)   
||||||| colspan="15" | ''Gorre Leon'', [[Madeg Marvaillou|Madeg (1990]]:10)   
|}
|}


Ligne 99 : Ligne 99 :
||| [[DEM|celui.ci]] || [[R]] [[zo|est]] || [[bep|chaque]].[[deiz|jour]] || [[mezv|saoul]]
||| [[DEM|celui.ci]] || [[R]] [[zo|est]] || [[bep|chaque]].[[deiz|jour]] || [[mezv|saoul]]
|-
|-
|||colspan="10" | 'Il est saoul tous les jours.'  
|||colspan="15" | 'Il est saoul tous les jours.'  
|-  
|-  
|||||||colspan="10" | ''Trégorrois'', [[Gros (1970)|Gros (1970]]:26)
|||||||colspan="15" | ''Trégorrois'', [[Gros (1970)|Gros (1970]]:26)
|}
|}


Ligne 115 : Ligne 115 :
||| [[dont|vient]] || [[R]] [[ober|fait]] || [[ki|chien]] || [[POSS|mon]]<sup>[[2]]</sup> || [[amezeg|voisin]].[[-ez (F.)|e]] || ([[espres|exprès]]) || [[bep|chaque]].[[deiz|jour]] || ([[espres|exprès]])|| [[da|pour]]<sup>[[1]]</sup> || [[kaoc'h|merd]].[[-at (V.)|er]] || [[war|sur]] || [[POSS|mon]]<sup>[[2]]</sup> || [[fleur|fleurs]]  
||| [[dont|vient]] || [[R]] [[ober|fait]] || [[ki|chien]] || [[POSS|mon]]<sup>[[2]]</sup> || [[amezeg|voisin]].[[-ez (F.)|e]] || ([[espres|exprès]]) || [[bep|chaque]].[[deiz|jour]] || ([[espres|exprès]])|| [[da|pour]]<sup>[[1]]</sup> || [[kaoc'h|merd]].[[-at (V.)|er]] || [[war|sur]] || [[POSS|mon]]<sup>[[2]]</sup> || [[fleur|fleurs]]  
|-
|-
|||colspan="10" | 'Le chien de ma voisine vient chaque jour faire sur mes fleurs !'  
|||colspan="15" | 'Le chien de ma voisine vient chaque jour faire sur mes fleurs !'  
|-
|-
|||||||||||colspan="10" | ''Léon (Plougerneau)'', [[M-L. B. (01/2016)]]
|||||||||||colspan="15" | ''Léon (Plougerneau)'', [[M-L. B. (01/2016)]]
|}
|}


Ligne 126 : Ligne 126 :
||| [[dont|vient]] [[R]] [[ober|fait]] || [[ki|chien]] || [[POSS|mon]]<sup>[[2]]</sup> [[amezeg|voisin]].e || [[da|pour]]<sup>[[1]]</sup> merder || [[war|sur]] [[POSS|mon]]<sup>[[2]]</sup> [[fleur|fleurs]] || (exprès)|| [[bep|chaque]].[[deiz|jour]] || (exprès)
||| [[dont|vient]] [[R]] [[ober|fait]] || [[ki|chien]] || [[POSS|mon]]<sup>[[2]]</sup> [[amezeg|voisin]].e || [[da|pour]]<sup>[[1]]</sup> merder || [[war|sur]] [[POSS|mon]]<sup>[[2]]</sup> [[fleur|fleurs]] || (exprès)|| [[bep|chaque]].[[deiz|jour]] || (exprès)
|-
|-
|||colspan="10" | 'Le chien de ma voisine vient chaque jour faire sur mes fleurs !'  
|||colspan="15" | 'Le chien de ma voisine vient chaque jour faire sur mes fleurs !'  
|-
|-
|||||||||||colspan="10" | ''Léon (Plougerneau)'', [[M-L. B. (01/2016)]]
|||||||||||colspan="15" | ''Léon (Plougerneau)'', [[M-L. B. (01/2016)]]
|}
|}


Ligne 144 : Ligne 144 :
||| dépenaille [[R]]<sup>[[4]]</sup> [[vez|est]] [[da|à]].[[pronom incorporé|lui]] [[atav|toujours]] || [[kenkoulz|tant]] [[da|à]] [[art|le]] [[jour de la semaine|dimanche]] || [[evel|comme]] [[war|sur]] [[art|le]] [[pep|chaque]].[[deiz|jour]]
||| dépenaille [[R]]<sup>[[4]]</sup> [[vez|est]] [[da|à]].[[pronom incorporé|lui]] [[atav|toujours]] || [[kenkoulz|tant]] [[da|à]] [[art|le]] [[jour de la semaine|dimanche]] || [[evel|comme]] [[war|sur]] [[art|le]] [[pep|chaque]].[[deiz|jour]]
|-
|-
|||colspan="10" | 'Il est toujours tiré comme l'as de pique (dépenaillé) tant le dimanche que la semaine.'  
|||colspan="15" | 'Il est toujours tiré comme l'as de pique (dépenaillé) tant le dimanche que la semaine.'  
|-
|-
|||||||colspan="10" | ''L'Hôpital-Camfrout'', [[Le Gall (1957)|Le Gall (1957]]:'chelgenn')
|||||||colspan="15" | ''L'Hôpital-Camfrout'', [[Le Gall (1957)|Le Gall (1957]]:'chelgenn')
|}
|}



Version actuelle datée du 23 juin 2022 à 15:53

L'adverbe aspectuel bemdez 'chaque jour, quotidiennement' est composé de façon transparente du quantifieur pep 'chaque' et du nom deiz 'jour'.


(1) Goude 'oa deuet da vat, 'veze gwelet Jos ' vale 'kost'z 'n aod bemdez.
après était ven.u pour1 bien était v.u Jos à4 marcher à-côté le côte chaque.jour
'Après qu'il a été guéri, on voyait Jos se promener à la côte tous les jours.'
Cornouaillais (Riec), Bouzeg (1986:29)


Morphologie

variation dialectale

La carte 28 de l'ALBB documente la variation dialectale de la traduction de Tous les jours (il vient). Dans certaines variétés, la composition bep + deiz est transparente. Dans d'autres moins.


(2) Hennezh a evo bemdeiz.
celui.ci R1 boira chaque.jour
'Celui-là peut boire chaque jour, il boit, il boira.'
Falc'hun & Fleuriot (1978-79:6B)


(3) Ki va amezogez a deu da gac'hat war va fleur bemus !
chien mon2 voisin.e R1 vient pour1 merd.er sur mon2 fleurs chaque.jour
'Le chien de ma voisine vient chaque jour faire sur mes fleurs !'
Léon (Plougerneau), M-L. B. (01/2016)


(4) [ pɔʃ ma jeːn dan ostʁali, veˈlefen ke kɑ᷉ guˈʁuju ˈbemə ]
posubl ma yeen d'an Aostralia, velefen ket kangourouioù bemdeiz.
même.si que4 allais à le Australie ne1 verrais pas kangourou.s chaque.jour
'Même si j'allais en Australie, je ne verrais pas des kangourous tous les jours.'
Cornouaille (Briec), Noyer (2019:324)


(5) bowné (e)4 tœ.

'Elle vient tous les jours'
Trégorrois (Plougrescant), Le Dû (2012:39)


Syntaxe

distribution

par rapport au prédicat

(1) [ bøde pət a bɛmdø a: mam belo dər labur ]
Bout eh eus bet ha me 'yae bemdez àr ma belo d'ar labour.
être R+C est eu C moi allait chaque.jour sur mon vélo à le travail
'Il fut un temps où j'allais tous les jours au travail à vélo.'
Vannetais (Kistinid), Nicolas (2005:51)


L'adverbe bemdez peut se trouver avant ou après un prédicat.


(2) Pa'z eo gwir Job a veze poent lein bemdeiz a-benn ma save diouz e wele.
comme+C est vrai [ Job [ R était moment déjeuner chaque.jour [ quand que4 levait de son1 lit ]]]
'Comme il est vrai que Job se levait chaque jour à l'heure du déjeuner.'
Gorre Leon, Madeg (1990:10)


(3) Hennez a zo bemdez mezo.
celui.ci R est chaque.jour saoul
'Il est saoul tous les jours.'
Trégorrois, Gros (1970:26)


par rapport à d'autres adverbes

L'adverbe d'intentionalité espress, 'exprès', peut apparaître avant ou après l'adverbe aspectuel bemdez.


(1) Dont a ra ki va amezogez (espress) bemus (espress) da gac'hat war va fleur !
vient R fait chien mon2 voisin.e (exprès) chaque.jour (exprès) pour1 merd.er sur mon2 fleurs
'Le chien de ma voisine vient chaque jour faire sur mes fleurs !'
Léon (Plougerneau), M-L. B. (01/2016)


(2) Dont a ra ki va amezogez da gac'hat war va fleur (espress) bemus (espress)!
vient R fait chien mon2 voisin.e pour1 merder sur mon2 fleurs (exprès) chaque.jour (exprès)
'Le chien de ma voisine vient chaque jour faire sur mes fleurs !'
Léon (Plougerneau), M-L. B. (01/2016)


Expression

war ar pemdez

War ar pemdez peut se traduire par 'au quotidien', ou en (3) 'en semaine'. L'article est présent, mais le nom n'est pas muté.


(3) Chelgenn e vez deañ atô, koulz d'ar zul evel war ar pemde.
dépenaille R4 est à.lui toujours tant à le dimanche comme sur le chaque.jour
'Il est toujours tiré comme l'as de pique (dépenaillé) tant le dimanche que la semaine.'
L'Hôpital-Camfrout, Le Gall (1957:'chelgenn')