Beke : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
(Bibliographie)
Ligne 17 : Ligne 17 :
 
La forme ''beke'', <font color=green> /ˈbeke/ </font color=green> est reportée à Loqueffret dans le sens de 'puisque' ([[Solliec (2015)|Solliec 2015]]). Voir aussi [[Plourin (2005)|Plourin (2005]]:75-76)
 
La forme ''beke'', <font color=green> /ˈbeke/ </font color=green> est reportée à Loqueffret dans le sens de 'puisque' ([[Solliec (2015)|Solliec 2015]]). Voir aussi [[Plourin (2005)|Plourin (2005]]:75-76)
  
 +
Elle est à rapprocher de ''beke'' qui est la forme de ''[[betek]]'' à Briec.
 +
  
 
== Bibliographie ==
 
== Bibliographie ==

Version du 1 février 2020 à 17:25

Le complémenteur beke marque la causalité.


(1) Lak’ ‘neoñ beke ‘moc’h ‘ sell’ !
mets P.lui puisque êtes (à) regarder
'Mets-la [ceinture de sécurité], puisque tu es en train de regarder!' Loqueffret, Solliec (2015)


Morphologie

distribution dialectale

La forme beke, /ˈbeke/ est reportée à Loqueffret dans le sens de 'puisque' (Solliec 2015). Voir aussi Plourin (2005:75-76)

Elle est à rapprocher de beke qui est la forme de betek à Briec.


Bibliographie

  • Plourin, J.Y. 2003. Tammoù gwaskin, au coeur du breton légitime, collecte lexicale et ethnographique en Centre-Bretagne, éditions Armeline.