Beg

De Arbres
Révision datée du 2 octobre 2023 à 18:09 par Mjouitteau (discussion | contributions) (Remplacement de texte — « " | [[Plourin (2000) » par « " | ''Cornouaillais'', [[Plourin (2000) »)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Le nom beg dénote la 'bouche', ou le 'bout'.


(1) N'he-deus ket kavet amzer zoken da zigratenna he beg !
ne1 3SGF a pas trouv.é temps même de1 .crasse.-er son2 bouche
'Elle n'a même pas trouvé le temps de se décrasser la bouche !'
Cornouaillais (L'Hôpital-Camfrout), Le Gall (1957:'digratenna')


Morphologie

variation et répartition dialectale

La carte 220 de l'ALBB documente la variation dialectale de la bouche de l'enfant, dans ta bouche. Le nom beg apparaît sur une très large aire Sud-Est, qui comprend le vannetais, la plupart de la Cornouaille et le breton central. Le nom genoù apparaît en Léon et Trégor, ainsi que sur les côtes de Basse-Cornouaille.


dérivation

(2) Bet neus bet ur begad, ken n'eo ket 'wid respont.
eu a eu un becquée tant (que) ne1 est pas P répondre
'Il a eu son compte, tellement qu'il ne peut pas répondre, qu'il en reste muet.'
Cornouaillais, Plourin (2000:34)

Expressions

Le nom beg apparaît dans de très nombreuses expressions imagées.

'fine bouche'

(3) / or ˌbeɡ min'ɛrɡɛz/
eur beg m'en argas.
un bouche moi le rejeter
'une personne difficile à satisfaire'
Cornouaillais (Plozévet), Goyat (2012:249)


(4) E veg figus a ra an aotrou ?
son1 bouche regardant R fait le monsieur
'Monsieur fait le difficile ?'
Standard, An Here (1996:15)


'bouche bée'

(5) sell deus 'nan bennak bac'h ha bac'h
regarder à un quelconque bah ! et bah !
'regarder quelqu'un bouche bée'
Cornouaillais (Riec), Bouzeg (1986:II)