Bazh : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
(dérivation)
 
(5 révisions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
Ligne 27 : Ligne 27 :
  
 
=== dérivation ===
 
=== dérivation ===
 +
 +
Le suffixe ''[[-ad]]'' obtient 'un coup de bâton'.
 +
 +
 +
{| class="prettytable"
 +
|(3)|| Ni n'oe bet bazh'''adoù''' || dam betra || oamp ket aet || d'ar skol.
 +
|-
 +
| || [[pfi|nous]] [[kaout|avait]] [[kaout|eu]] bâton.[[-ad|nade]].[[-où (PL.)|s]] || [[dam (C.)|car]] ||[[COP|étions]] [[ket|pas]] [[mont|allé]]|| [[da|à]]'[[art|le]] [[skol|école]]
 +
|-
 +
|||colspan="4" | 'Nous avions ramassé des coups de bâton car nous avions séché l'école.'|||| ||''Le Juch'', [[Hor Yezh (1983)|Hor Yezh (1983]]:18)
 +
|}
 +
  
 
La finale en ''[[-ata]]'', composée du [[suffixe]] ''[[-ad]]'', et du [[verbe léger]] ''[[-a]]'' obtient une [[itérativité]] [[aspectuelle]], 'bâtonner de manière répétée'.
 
La finale en ''[[-ata]]'', composée du [[suffixe]] ''[[-ad]]'', et du [[verbe léger]] ''[[-a]]'' obtient une [[itérativité]] [[aspectuelle]], 'bâtonner de manière répétée'.
Ligne 32 : Ligne 44 :
  
 
{| class="prettytable"
 
{| class="prettytable"
|(3)|| Peogwir ||e welen anezañ ||o '''vazata''' ||e gazeg.
+
|(4)|| Peogwir ||e welen anezañ ||o '''vazata''' ||e gazeg.
 
|-
 
|-
 
| || [[peogwir|car]]|| [[R]]<sup>[[1]]</sup> [[gwelout|voyais]] [[a|P]].[[pronom incorporé|lui]] || [[particule o|à]]<sup>[[4]]</sup> bâton.[[-ad]].[[-a|er]] || [[POSS|son]]<sup>[[1]]</sup> [[kazeg|jument]]  
 
| || [[peogwir|car]]|| [[R]]<sup>[[1]]</sup> [[gwelout|voyais]] [[a|P]].[[pronom incorporé|lui]] || [[particule o|à]]<sup>[[4]]</sup> bâton.[[-ad]].[[-a|er]] || [[POSS|son]]<sup>[[1]]</sup> [[kazeg|jument]]  
Ligne 38 : Ligne 50 :
 
||| colspan="4" | 'puisque je le voyais bâtonner sa jument.' |||| ''Trégorrois'', [[Gros (1984)|Gros (1984]]:358)
 
||| colspan="4" | 'puisque je le voyais bâtonner sa jument.' |||| ''Trégorrois'', [[Gros (1984)|Gros (1984]]:358)
 
|}
 
|}
 +
 +
 +
{| class="prettytable"
 +
| (5) || Me zo||evel ur bouc'h || '''bazhataet''' || gant ar skuizh || on.|||||| ''Trégorrois (Perros-Guirrec)'', [[Konan (2017)|Konan (2017]]:'bazhata')
 +
|-
 +
| || [[pfi|moi]] [[zo|est]]|| [[evel|comme]] [[art|un]] bouc||  battu || [[gant|avec]] [[art|le]] [[skuizh|fatigué]] (que) || [[COP|suis]]
 +
|-
 +
| ||colspan="4" | 'Je suis comme un bouc battu tellement je suis fatiguée.'
 +
|}
 +
 +
 +
==== mots composés ====
 +
 +
 +
{| class="prettytable"
 +
| (6) ||Ar sorserezed ||a nije ||gant ||'''bazh-balenioù'''.
 +
|-
 +
||| [[art|le]] sorcière.[[-ed (PL.)|s]] ||[[R]]<sup>[[1]]</sup> [[nijal|volait]] ||[[gant|avec]] || bâton-balai.[[-où|s]]
 +
|-
 +
|||colspan="4" | 'Les sorcières volaient sur des manches à balai.' |||| ''Plougerneau/Diwan'', [[M. Lincoln (06/2014a)]]
 +
|}
 +
 +
 +
=== variation dialectale ===
 +
 +
La [http://sbahuaud.free.fr/ALBB/Kartenn-027.jpg carte 027] de l'[[ALBB]] documente la variation dialectale de ''bazh'' et son pluriel.
 +
 +
 +
== Expression ==
 +
 +
=== 'donner du bâton', ''reiñ koat'' ===
 +
 +
{| class="prettytable"
 +
| (1) || rei koat || ta henn'zh, || pezh a gari.
 +
|-
 +
|  || [[reiñ|donner]] [[koat|bois]] || [[da|à]]<sup>[[1]]</sup> [[DEM|celui.là]] || [[pezh|morceau]] [[R]]<sup>[[1]]</sup> [[karout|aimeras]]
 +
|-
 +
|  ||colspan="4" | 'Frappez-le, tant que vous voudrez.' ||||||''Breton central'', [[Favereau (1984)|Favereau (1984]]:394)
 +
|}
 +
  
 
[[Category:articles|Categories]]
 
[[Category:articles|Categories]]
 
[[Category:noms|Categories]]
 
[[Category:noms|Categories]]

Version actuelle datée du 13 juillet 2020 à 14:20

Le nom féminin bazh, ar vazh dénote un 'bâton'.


(1) me zad e skoé un taul ar er pen de mem bah.
mon2 père R tapait un coup sur le bout de mon2 bâton
'mon père me donnait un coup sur le bout de mon bâton.'
Vannetais (Plaudren), Quéré (2011:118)


Morphologie

genre

(2) Roi fest ar vaz
donner fête le 1bâton
'litt. donner la fête du bâton.' > 'frapper', Le Berre & Le Dû (1999:35)


dérivation

Le suffixe -ad obtient 'un coup de bâton'.


(3) Ni n'oe bet bazhadoù dam betra oamp ket aet d'ar skol.
nous avait eu bâton.nade.s car étions pas allé à'le école
'Nous avions ramassé des coups de bâton car nous avions séché l'école.' Le Juch, Hor Yezh (1983:18)


La finale en -ata, composée du suffixe -ad, et du verbe léger -a obtient une itérativité aspectuelle, 'bâtonner de manière répétée'.


(4) Peogwir e welen anezañ o vazata e gazeg.
car R1 voyais P.lui à4 bâton.-ad.er son1 jument
'puisque je le voyais bâtonner sa jument.' Trégorrois, Gros (1984:358)


(5) Me zo evel ur bouc'h bazhataet gant ar skuizh on. Trégorrois (Perros-Guirrec), Konan (2017:'bazhata')
moi est comme un bouc battu avec le fatigué (que) suis
'Je suis comme un bouc battu tellement je suis fatiguée.'


mots composés

(6) Ar sorserezed a nije gant bazh-balenioù.
le sorcière.s R1 volait avec bâton-balai.s
'Les sorcières volaient sur des manches à balai.' Plougerneau/Diwan, M. Lincoln (06/2014a)


variation dialectale

La carte 027 de l'ALBB documente la variation dialectale de bazh et son pluriel.


Expression

'donner du bâton', reiñ koat

(1) rei koat ta henn'zh, pezh a gari.
donner bois à1 celui.là morceau R1 aimeras
'Frappez-le, tant que vous voudrez.' Breton central, Favereau (1984:394)