Différences entre les versions de « Barr »

De Arbres
(Remplacement de texte — « ,|| » par « , || »)
(Remplacement de texte — « |- ||||||| colspan="10" |'' » par « |- ||||||| colspan="10" | '' »)
Ligne 82 : Ligne 82 :
||| colspan="10" | 'J’ai eu un coup de chaud, ahlala !' (tellement ! si tu savais !)  
||| colspan="10" | 'J’ai eu un coup de chaud, ahlala !' (tellement ! si tu savais !)  
|-
|-
||||||| colspan="10" |''Trégorrois (Bulien)'', [[Bodiou-Stephens (12/2021)]]  
||||||| colspan="10" | ''Trégorrois (Bulien)'', [[Bodiou-Stephens (12/2021)]]  
|}
|}



Version du 19 mars 2022 à 11:41

Le nom barr dénote un 'paroxysme', un 'sommet', une 'crise' ou encore une 'averse'.


(1) M-eus aon e ya d'ober eun tamm barr c'hoaz.
selon.moi R va de faire un morceau averse encore
'Je crois qu'il va faire encore une petite averse.'
Trégorrois, Gros (1984:158)


Morphologie

nombre

Le pluriel est barrioù.


(2) Gand se am eus diêzamant, gant ar barriou am-bez.
avec ça R.1SG a diffic.ulté avec le crise.s R.1SG-a
'Avec cela j'ai de la souffrance, avec les crises que j'ai.'
Trégorrois, (Gros 1984:135)


dérivation

Le Gall (1958:'skil') donne, avec le préfixe diminutif skil-, skilvarr 'courte averse'.

Le suffixe -ad obtient barrad #'aversée', usuel dans barrad amzer 'coup de temps, grain'.


(3) Degas't ho harz-glav ganeoc'h betegoût ma teuio ar barrad.
apportez votre3 stoppe-pluie avec.vous au.cas.où que viendra le avers.ée
'Prenez votre parapluie, au cas où il viendrait une averse.'
Cornouaillais (Riec), Bouzeg (1986:29)


Le verbe barraouiñ est construit à partir d'une racine plurielle.


(4) Dond a ray an amzer, am-eus aon, da varraoui a-raog an noz.
venir R1 fera le temps je pense à1 averse.s.er avant le nuit
'Je pense que le temps tournera à l'averse avant la nuit.'
L'Hôpital-Camfrout, Le Gall (1957:'barraoui')


mots composés

On retrouve le nom barr dans le nom de lieu Barnenez, /barr an enez/, 'sommet de l'île'.


Sémantique

intensification

L'utilisation de barr ou barrad est en concurrence avec d'autres stratégies d'intensification.


(1) Deuet tomm din ken a oa, HaHa !
venu chaud à.moi tant R1 était Ah !.Ah !
'J’ai eu un coup de chaud, ahlala !' (tellement ! si tu savais !)
Trégorrois (Bulien), Bodiou-Stephens (12/2021)