Différences entre les versions de « Avat »

De Arbres
Ligne 23 : Ligne 23 :
||| [[DEM|celle.ci]] ||arrive/tombe || [[da|à]].[[pronom incorporé|vous]]||   
||| [[DEM|celle.ci]] ||arrive/tombe || [[da|à]].[[pronom incorporé|vous]]||   
|-
|-
|||colspan="4" | 'Celle-ci (robe etc.) vous va, sûr!', ''Haut-Cornouaillais (Rieg)'', [[Bouzeg (1986)|Bouzeg (1986]]:II)
|||colspan="4" | 'Celle-ci (robe etc.) vous va, sûr!' |||| ''Haut-Cornouaillais (Rieg)'', [[Bouzeg (1986)|Bouzeg (1986]]:II)
|}
|}



Version du 3 avril 2012 à 13:13

La conjonction avat, adverbiale, marque une opposition logique entre deux propositions. C'est aussi une particule de discours.


conjonction

(1) Bet e oa ar vleunienn-se kaer gwechall; bremañ, avat, edo bras-disec'het...
été R était le fleur-ci beau autrefois maintenant cependant était grand-desséché
'Cette fleur avait été belle autrefois; elle était cependant maintenant complètement desséchée.'
standard, Kervella (1933:58)


particule de discours

(2) Homañ 'zegouezh deoc'h 'at!.
celle.ci arrive/tombe à.vous
'Celle-ci (robe etc.) vous va, sûr!' Haut-Cornouaillais (Rieg), Bouzeg (1986:II)