Différences entre les versions de « Arabat »

De Arbres
m (Remplacement de texte — « ''Morlaix'', [[Herri (1982)| » par « ''Standard'', [[Herri (1982)| »)
 
(37 versions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
''Arabat'' apparaît dans les [[constructions modales]]. Il n'a pas d'équivalent direct en français, où il est parfois traduisible par ''interdit'' ou, selon les contextes, ''il ne faut pas'', ''il vaut mieux ne pas''.  
''Arabat'' apparaît dans les [[constructions modales]]. Il n'a pas d'équivalent direct en français, où il est parfois traduisible par ''interdit, défendu'' ou, selon les contextes, ''Il ne faut pas'', ''Il vaut mieux ne pas'', ''N'allez pas !''.  




{| class="prettytable"
{| class="prettytable"
|(1)|| '''Arabat''' || 'oa || deoc'h || bezañ || kontet || an-dra-se || dezhe.
|-
|-
| (1) || '''Arabat''' || 'oa deoc'h || <font color="green">[</font><sub>[[VP]]</sub> || bezañ kontet an-dra-se dezhe <font color="green">]</font>.
||| ? || [[COP|était]] || [[da|à]].[[pronom incorporé|vous]] || [[bezañ|être]] || [[kontañ|cont]].[[-et (Adj.)|é]] || [[art|le]] <sup>[[1]]</sup>[[tra|chose]]-[[DEM|là]] || [[da|à]].[[pronom incorporé|eux]]
|-
|-
| ||? || [[COP|était]] [[Da|à]].[[Pronom incorporé|vous]]|| || [[Bezan|être]] conté [[Art|le]] chose-[[DEM|là]] [[Da|à]].[[Pronom incorporé|eux]]
|||colspan="15" | 'Il ne fallait pas que vous leur racontiez cela.'
|-  
|-  
| ||colspan="4" | 'Il ne fallait pas que vous leur racontiez cela.' || [[Favereau (1997)|Favereau (1997]]:§375)
|||||||||colspan="15" | [[Favereau (1997)|Favereau (1997]]:§375)
|}
|}




== Syntaxe ==
== Morphologie ==


=== négation des infinitives impératives ===
=== variation dialectale ===


''Arabat'' apporte la [[négation]] dans les propositions infinitives à l'[[impératif]].
La première voyelle peut être absente.




{| class="prettytable"
{| class="prettytable"
|(2)|| '''Arabat'''|| dit || mont, e ||mod ebet !
|(2)|| ''''Rabad''' || eo, || Bastien, || heul || tamm || war || va || gourre.
|-
|-
| || ? || [[da|à]].[[pronom incorporé|toi]] || [[mont|aller]] [[P.e|dans]] ||façon [[ebet|aucun]]
||| ? || [[COP|est]] || Bastien || [[heuliañ|suivre]] || [[tamm|morceau]] || [[war|sur]]<sup>[[1]]</sup> || [[POSS|mon]]<sup>[[1]]</sup> || [[gorre|dessus]]
|-
|||colspan="15" | 'Inutile, Bastien, d'insister du tout sur moi.'
|-
|||||||||colspan="15" | ''Kergrist-Moëlou'', [[Le Garrec (1901)|Le Garrec (1901]]:24, 25)
|}
 
 
{| class="prettytable"
|(3)||<font color=green>['''ɐˈʁɐbat''' ||<font color=green> mɔ᷉ n ||<font color=green> o ||<font color=green>ˈhɛ᷉ n ||<font color=green> va<sup>ʁ</sup> dʁo ||<font color=green> ɐn ˈtʁɐktoe<sup>a</sup>]
|-
||| '''Arabat''' || mont || ho || unan || war dro || an trakteur !
|-
||| défendu || [[mont|aller]] || [[POSS|ton]]<sup>[[1]]</sup> || [[unan|un]] || [[war|sur]]<sup>[[1]]</sup> [[tro|environ]] || [[art|le]] tracteur
|-
|-
|||colspan="4" | 'N'y va surtout pas !'|||| ||||||||''Léon'', [[Madeg (2013)|Madeg (2013]]:9)
||| colspan="15" | 'Ne t'approche pas seul du tracteur, c'est défendu!'  
|-
||||||| colspan="15" | ''Cornouaille (Briec)'', [[Noyer (2019)|Noyer (2019]]:323)  
|}
|}




Parmi les stratégies alternatives, on trouve l'usage de ''[[nompas]]'' ou ''[[pas]]'', ou de la [[préposition]] privative ''[[hep]]'', 'sans' (''tremen hep ober'', /[[tremen|passer]] [[hep|sans]] [[ober|faire]]/ ou ''chom hep ober'', /[[chom|rester]] [[hep|sans]] [[ober|faire]]/).
== Syntaxe ==


=== prédicat d'une copule ===


=== temps passé, présent, futur ===
Le terme ''arabat'' est le prédicat d'une copule ''eo'' dont le sujet est soit vide, soit une proposition.


La [[construction modale]] se trouve au passé, au présent ou au futur. Au présent la copule ''[[eo]]'' peut être [[élidée]].
 
==== copule au temps passé, présent, futur ====
 
La [[construction modale]] se trouve au passé, au présent ou au futur. La copule ''[[eo]]'' peut être [[élidée]]. Le contexte fournit alors le temps de son interprétation.




{| class="prettytable"
{| class="prettytable"
|(3)|| '''Arabad''' ||vo dim ||bea|| war lec'h ||ar foar || o kôc'ha.
|(4)|| '''Arabad''' || '''vo''' || dim || bea || war lec'h || ar foar || o kôc'ha.
|-
|-
| ||interdit || [[COP|sera]] [[da|à]].[[pronom incorporé|nous]] || [[bezañ|être]] || [[war-lec'h|sur]] [[war-lerc'h|suite]] || [[art|le]] foire || [[particule o|à]]<sup>[[4]]</sup> merde.[[-a|chercher]]
||| interdit || [[COP|sera]] || [[da|à]].[[pronom incorporé|nous]] || [[bezañ|être]] || [[war-lerc'h|après]] || [[art|le]] [[foar|foire]] || [[particule o|à]]<sup>[[4]]</sup> [[kaoc'h|merde]].[[-a|chercher]]
|-
|||colspan="15" |litt. 'Il ne faudra pas que nous arrivions après la foire pour ramasser le crottin.'
|-
|||colspan="15" |> Dépêchons-nous.
|-  
|-  
| ||colspan="4" |litt.'Il ne faudra pas que nous arrivions après la foire pour ramasser le crottin.'  
|||||||||colspan="15" | [[Le Berre & Le Dû (1999)|Le Berre & Le Dû (1999]]:28)
|}
 
 
{| class="prettytable"
|(5)|| '''Arabat''' || chom || hor || genou || war || nav || eur.
|-
||| interdit || [[chom|rester]] || [[POSS|notre]] || [[genoù|bouche]] || [[war|sur]] || [[cardinaux|neuf]] || [[eur|heure]]
|-
|||colspan="15" | 'Il ne fallait pas rester à bayer aux corneilles.'
|-  
|-  
| ||colspan="4" |> Dépêchons-nous. ||||[[Le Berre & Le Dû (1999)|Le Berre & Le Dû (1999]]:28)  
|||||||||colspan="15" | ''Standard'', [[Herri (1982)|Herri (1982]]:112)
|}
|}




=== sans expérienceur ===
==== copule élidée ====
 
Dans les contextes où la copule est [[élidée]], il est possible que ''arabat'' [[grammaticalise]] en une particule impérative (de type ''[[na (IMP!)|Na]]... ket'' ! ''Défense (de)... '').
 
 
=== expérienceur ===
 
L'[[expérienceur]] de l'interdiction ou de l'injonction, lorsqu'il est exprimé, apparaît dans la préposition ''[[da]]''.




{| class="prettytable"
{| class="prettytable"
|(6)|| '''Arabat''' || '''dit''' || mont, || e || mod || ebet !
|-
|-
|(4)|| '''Arabat''' || chom || hor genou || war nav eur.||||''Morlaix'', [[Herri (1982)|Herri (1982]]:112)
||| ? || [[da|à]].[[pronom incorporé|toi]] || [[mont|aller]] || [[P.e|en]] || [[mod|façon]] || [[ebet|aucun]]
|-
|-
| || interdit || [[chom|rester]]|| [[POSS|notre]] bouche || [[war|sur]] [[cardinaux|neuf]] heure
|||colspan="15" | 'N'y va surtout pas !'
|-
|-
|||colspan="4" | 'Il ne fallait pas rester à bailler aux corneilles.'
|||||||||colspan="15" | ''Léon'', [[Madeg (2013)|Madeg (2013]]:9)
|}
|}


== Sémantique ==
=== négation sémantique ===
''Arabat'' apporte sémantiquement un élément de la [[négation]] de type ''Il faut ne pas... ''. Dans les [[propositions infinitives]], ses stratégies alternatives utilisent des négations morphologiques, comme ''[[nompas]]'', ''[[pas]]'', ou la [[préposition]] privative ''[[hep]]'' 'sans' (''tremen hep ober'', /[[tremen|passer]] [[hep|sans]] [[ober|faire]]/ ou ''chom hep ober'', /[[chom|rester]] [[hep|sans]] [[ober|faire]]/).
== Diachronie ==
[[Deshayes (2003)]] considère que l'adjectif [[vieux breton]] ''arap'' 'futile, léger, frivole' a été suffixé en ''[[-ad]]'' pour obtenir, au début du XVI°, ''arabat'' 'interdit' en passant par le sens 'importun'.
Il note que le gallois ''arab'' 'plaisant, gentil, amusant, facétieux' a conservé le sens premier de ''arap'' en [[vieux breton]].
Cet item est absent du vocabulaire [[vieux breton]] de [[Loth (1884)]].




[[Category:articles|Categories]]
[[Category:Modaux|Categories]]
[[Category:Modaux|Categories]]

Version actuelle datée du 24 juin 2022 à 09:11

Arabat apparaît dans les constructions modales. Il n'a pas d'équivalent direct en français, où il est parfois traduisible par interdit, défendu ou, selon les contextes, Il ne faut pas, Il vaut mieux ne pas, N'allez pas !.


(1) Arabat 'oa deoc'h bezañ kontet an-dra-se dezhe.
? était à.vous être cont.é le 1chose- à.eux
'Il ne fallait pas que vous leur racontiez cela.'
Favereau (1997:§375)


Morphologie

variation dialectale

La première voyelle peut être absente.


(2) 'Rabad eo, Bastien, heul tamm war va gourre.
? est Bastien suivre morceau sur1 mon1 dessus
'Inutile, Bastien, d'insister du tout sur moi.'
Kergrist-Moëlou, Le Garrec (1901:24, 25)


(3) [ɐˈʁɐbat mɔ᷉ n o ˈhɛ᷉ n vaʁ dʁo ɐn ˈtʁɐktoea]
Arabat mont ho unan war dro an trakteur !
défendu aller ton1 un sur1 environ le tracteur
'Ne t'approche pas seul du tracteur, c'est défendu!'
Cornouaille (Briec), Noyer (2019:323)


Syntaxe

prédicat d'une copule

Le terme arabat est le prédicat d'une copule eo dont le sujet est soit vide, soit une proposition.


copule au temps passé, présent, futur

La construction modale se trouve au passé, au présent ou au futur. La copule eo peut être élidée. Le contexte fournit alors le temps de son interprétation.


(4) Arabad vo dim bea war lec'h ar foar o kôc'ha.
interdit sera à.nous être après le foire à4 merde.chercher
litt. 'Il ne faudra pas que nous arrivions après la foire pour ramasser le crottin.'
> Dépêchons-nous.
Le Berre & Le Dû (1999:28)


(5) Arabat chom hor genou war nav eur.
interdit rester notre bouche sur neuf heure
'Il ne fallait pas rester à bayer aux corneilles.'
Standard, Herri (1982:112)


copule élidée

Dans les contextes où la copule est élidée, il est possible que arabat grammaticalise en une particule impérative (de type Na... ket ! Défense (de)... ).


expérienceur

L'expérienceur de l'interdiction ou de l'injonction, lorsqu'il est exprimé, apparaît dans la préposition da.


(6) Arabat dit mont, e mod ebet !
? à.toi aller en façon aucun
'N'y va surtout pas !'
Léon, Madeg (2013:9)

Sémantique

négation sémantique

Arabat apporte sémantiquement un élément de la négation de type Il faut ne pas... . Dans les propositions infinitives, ses stratégies alternatives utilisent des négations morphologiques, comme nompas, pas, ou la préposition privative hep 'sans' (tremen hep ober, /passer sans faire/ ou chom hep ober, /rester sans faire/).


Diachronie

Deshayes (2003) considère que l'adjectif vieux breton arap 'futile, léger, frivole' a été suffixé en -ad pour obtenir, au début du XVI°, arabat 'interdit' en passant par le sens 'importun'.

Il note que le gallois arab 'plaisant, gentil, amusant, facétieux' a conservé le sens premier de arap en vieux breton.

Cet item est absent du vocabulaire vieux breton de Loth (1884).