Différences entre les versions de « Aotrou »

De Arbres
(Remplacement de texte — « |- |||||||colspan="10" |'' » par « |- |||||||colspan="10" | '' »)
 
(6 versions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
Ligne 10 : Ligne 10 :
=== nombre ===
=== nombre ===


Le suffixe du pluriel est ''[[-e(z) (PL.)|-e(z)]]'', suffixe assez rare.
 
{| class="prettytable"
|(2)|| Ha || dao ! || d'an || trede || eus || an aotrou'''ien'''-se !
|-
||| [[&|et]] || [[Dao !|Hop !]] || [[da|à]]<sup>[[1]]</sup> [[art|le]] || [[ordinaux|troisième]] || [[eus|de]] || [[art|le]] monsieur.[[-ien (PL.)|s]]-[[DEM|là]]
|-
|||colspan="10" | 'Et hop ! Au troisième de ces messieurs !'
|-
|||||||||colspan="10" | ''Standard'', [[Biguet (2017)|Biguet (2017]]:7)
|}
 
 
Le suffixe du pluriel est ''[[-e(z) (PL.)|-e(z)]]'', suffixe assez rare. On voit aussi avec ''aotrounez'' que la base est ''aotrou(n)''. Cette forme apparaît au [[vocatif]].




{| class="prettytable"
{| class="prettytable"
|(2)|| Ac'hanta, || '''Aotrounez''', || Pelec'h || emañ || Fantasio ?  
|(3)|| Ac'hanta, || Aotrou'''nez''', || Pelec'h || emañ || Fantasio ?  
|-
|-
||| [[ac'hanta|eh bien]] || monsieur.[[-e(z) (PL.)|s]] || [[pelec'h|où]] || [[emañ|est]] || [[nom propre|Fantasio]]  
||| [[ac'hanta|eh bien]] || monsieur.[[-e(z) (PL.)|s]] || [[pelec'h|où]] || [[emañ|est]] || [[nom propre|Fantasio]]  
Ligne 20 : Ligne 32 :
|||colspan="10" | 'Maintenant, messieurs, Où est Fantasio ?'  
|||colspan="10" | 'Maintenant, messieurs, Où est Fantasio ?'  
|-
|-
|||||||colspan="10" |''Standard'', [[Moulleg (1978)|Moulleg (1978]]:4)
|||||||colspan="10" | ''Standard'', [[Moulleg (1978)|Moulleg (1978]]:28)
|}
|}



Version actuelle datée du 20 mars 2022 à 10:53

Le nom de titre aotrou correspond au français monsieur.


Morphologie

variation dialectale

La carte 16 de l'ALBB documente la variation dialectale pour la traduction de monsieur, et la carte 17 celle de ses pluriels.

nombre

(2) Ha dao ! d'an trede eus an aotrouien-se !
et Hop ! à1 le troisième de le monsieur.s-
'Et hop ! Au troisième de ces messieurs !'
Standard, Biguet (2017:7)


Le suffixe du pluriel est -e(z), suffixe assez rare. On voit aussi avec aotrounez que la base est aotrou(n). Cette forme apparaît au vocatif.


(3) Ac'hanta, Aotrounez, Pelec'h emañ Fantasio ?
eh bien monsieur.s est Fantasio
'Maintenant, messieurs, Où est Fantasio ?'
Standard, Moulleg (1978:28)

Syntaxe

Lorsqu'il n'est pas au vocatif, aotrou 'monsieur' comme itron 'madame' prend un article.