Anv : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
(anv ebet..., 'pas question')
(Diachronie)
Ligne 45 : Ligne 45 :
 
== Diachronie ==
 
== Diachronie ==
  
[[Bihan (2016)|Bihan (2016]]:232) relève dans un [[PO|poème moyen breton de 1532]] différentes formes qui toutes comportent un /h/ à l'initiale. Il propose que "ce h-, en apparence non-étymologique, soit dû à l’accentuation du
+
[[Bihan (2016)|Bihan (2016]]:232) relève dans un [[PO|poème moyen breton de 1532]] différentes formes qui toutes comportent un /h/ à l'initiale. Il propose que "ce h-, en apparence non-étymologique, soit dû à l'[[accentuation]] du
mot. [car l]a prononciation de celui-ci, en moyen-breton versifié, est invariablement d’une syllabe /hãn/."
+
mot. [car l]a prononciation de celui-ci, en moyen-breton versifié, est invariablement d'une syllabe /hãn/." Il met ''(h)anv'' en relation avec le cornique ''hanow'' et le gallois ''(h)enw''.
  
Il met ''(h)anv'' en relation avec le cornique ''hanow'' et le gallois ''(h)enw''.
+
 
 +
{| class="prettytable"
 +
|(1)|| prest || da meruell|| euit || an '''hanoff''' || hon saluer || iesus-christ
 +
|-
 +
||| [[prest|prêt]] || [[da|à]] [[mervel|mourir]] || [[evit|pour]] || [[art|le]] nom || [[POSS|notre]] sauveur || Jésus-Christ
 +
|-
 +
|||colspan="10" |'prêts à mourir pour le nom de notre sauveur Jésus-Christ'
 +
|-
 +
|||||||colspan="10" | ''[[Moyen breton]] 1576'' ([[Ca.]]), [[Ernault (1887a)|Ernault (1887a]]:90,91)
 +
|}
  
 
== Expressions ==
 
== Expressions ==

Version du 29 juin 2021 à 12:02

(pour l'étude des noms en breton, se reporter à l'article les noms)

Le nom anv dénote un 'nom'.


(1) Lavaret en doa: "Ez an da glask da anv bihan..."
dit R.3SG avait R vais pour1 chercher ton1 nom petit
'Il avait dit: "Je vais chercher ton prénom ..."', Standard, Ar Barzhig (1976:48)


Morphologie

variation dialectale

La carte 309 de l'ALBB documente la variation dialectale de la traduction de nom, nommer. Un /h/ initial apparaît parfois, surtout sur le verbe. On retrouve parfois ce /h/ en graphies dialectales.


(2) deut omp adarre koulskoude a-benn da veza hanvet... Cornouaillais / Léon, Croq (1908:39)
venu sommes encore cependant à-bout de1 être nommé
'On a tout de même encore réussi à être élus...'


dérivation

Le préfixe les- obtient lesanv 'surnom'.

Le préfixe interrogatif pe- obtient ur peanv 'un quidam' (Vallée 1980, Merser 2009, Favereau 1993). Ce composé morphologique est un nom opaque en syntaxe. Il peut être lui-même précédé d'un déterminant interrogatif.


(3) Peseurt pe-anv eo hennez?
quel.sorte quel-nom est celui.ci
'Qui-est-ce?', Merser (2009:'quidam')

Diachronie

Bihan (2016:232) relève dans un poème moyen breton de 1532 différentes formes qui toutes comportent un /h/ à l'initiale. Il propose que "ce h-, en apparence non-étymologique, soit dû à l'accentuation du mot. [car l]a prononciation de celui-ci, en moyen-breton versifié, est invariablement d'une syllabe /hãn/." Il met (h)anv en relation avec le cornique hanow et le gallois (h)enw.


(1) prest da meruell euit an hanoff hon saluer iesus-christ
prêt à mourir pour le nom notre sauveur Jésus-Christ
'prêts à mourir pour le nom de notre sauveur Jésus-Christ'
Moyen breton 1576 (Ca.), Ernault (1887a:90,91)

Expressions

kaout anv da..., avoir la réputation de'

(4) Douarneneziz o deus anv da vezañ distag-meurbet o c'halon ouzh ar baourentez. Standard, Drezen (1932:14)
douarnenistes 3PL a nom de1 être .attaché-très leur2 coeur de le1 pauvr.eté
'Les douarnenistes sont réputés prodigues.'


anv ebet..., 'pas question'

(5) … hag ano ebed da ober eur housk da greisteiz evel ar wazed. Léon (Plouzane), Briant-Cadiou (1998:45)
et nom aucun de1 faire un 5sommeil à1 midi comme le 1hommes
'… et pas question de faire un somme à midi comme les hommes.'

lakaat e anv..., 's'inscrire, candidater'

(6) Peus ket soñjet lakaat ho ano ti ar re gozh?
a pas pensé mettre votre3 nom (dans/à) maison le ceux 1vieux
'Vous ne vous êtes pas inscrite dans une maison de retraite?' Léon, Kervella (2009:65)