An diaoul : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
(Sémantique)
Ligne 21 : Ligne 21 :
 
   "Comme le français ''diable'', ''diaoul'' s'emploie pour renforcer l'expression, surtout dans les questions. [...] Il marque une plus grande impatience, une plus grande colère."
 
   "Comme le français ''diable'', ''diaoul'' s'emploie pour renforcer l'expression, surtout dans les questions. [...] Il marque une plus grande impatience, une plus grande colère."
  
 +
 +
== Diachronie ==
 +
 +
[[Le Brigant (1779)|Le Brigant (1779]]:A4) signale l'usage de ''an diaoul'' (''<font color=green>ayoul ne vifés</font color=green>'', ''an diaoul ne vefes'', 'diable que tu fusses').
  
  
 
[[Category:articles|Categories]]
 
[[Category:articles|Categories]]

Version du 3 avril 2015 à 13:20

An diaoul est une grammaticalisation du groupe nominal /le diable/.


(1) Piou an diaoul al lakepod-man?
qui le diable est le énergumène-ci
'Qui diable est cet énergumène?' Léon, Kerrien (2000:12)


Syntaxe

L'élément an diaoul est manifestement invisible pour le critère thématique.


Sémantique

 Gros (1989:'diaoul'):
 "Comme le français diable, diaoul s'emploie pour renforcer l'expression, surtout dans les questions. [...] Il marque une plus grande impatience, une plus grande colère."


Diachronie

Le Brigant (1779:A4) signale l'usage de an diaoul (ayoul ne vifés, an diaoul ne vefes, 'diable que tu fusses').