Différences entre les versions de « Amann »

De Arbres
(Remplacement de texte — « |- |||||||||colspan="10" |'' » par « |- |||||||||colspan="10" | '' »)
(Remplacement de texte — « ...' » par « ... ' »)
Ligne 50 : Ligne 50 :
||| [[met|mais]] || [[a-raok|avant]] || [[tamall|accuser]] || [[nom nu|personne]] || [[ebet|aucun]] || [[da|de]]<sup>[[1]]</sup> || [[laerezh|voler]] || [[POSS|votre]]<sup>[[3]]</sup> || [[danvez|matière]]-beurre
||| [[met|mais]] || [[a-raok|avant]] || [[tamall|accuser]] || [[nom nu|personne]] || [[ebet|aucun]] || [[da|de]]<sup>[[1]]</sup> || [[laerezh|voler]] || [[POSS|votre]]<sup>[[3]]</sup> || [[danvez|matière]]-beurre
|-
|-
|||colspan="10" | 'Mais avant d'accuser quiconque de voler votre crème...'  
|||colspan="10" | 'Mais avant d'accuser quiconque de voler votre crème... '  
|-
|-
|||||||||colspan="10" | ''Cornouaille (Pleyben)'', [[Ar Gow (1999)|Ar Gow (1999]]:19)
|||||||||colspan="10" | ''Cornouaille (Pleyben)'', [[Ar Gow (1999)|Ar Gow (1999]]:19)

Version du 21 mars 2022 à 11:19

Le nom amann dénote le 'beurre'.


(1) Me a zo bet hag e een da gerhad amann da Rosmeur.
moi R est été que R allais pour1 chercher beurre à Rosmeur
'Il fut un temps où j'allais chercher du beurre à Rosmeur.'
Trégorrois, Gros (1989:'bet')


Morphologie

variation dialectale

La forme vannetaise est trisyllabique, amanenn. Pour le haut-vannetais du XXI°, Delanoy (2010) donne amounenn.


(2) Me zo bet de zoueñ añmeneñn de me brèr Hañri.
Me zo bet da zougen amann d'am breur Hañri. Équivalent KLT
moi (R)1 est été pour1 porter beurre à mon2 frère Henri
'Je suis allée apporter du beurre à mon frère Henri.'
Guérandais fin XIX°, Mathelier (2017:31)


En KLT, le mot semble bisyllabique, mais les prononciations de amann avec accentuation finale révèlent encore la trace de la syllabe tombée.


accentuation

Brun-Trigaud & Le Dû (2016) mentionnent l'anomalie de l'accentuation finale sur ce nom en KLT: "au vannetais amanenn correspond le breton du Nord amann, avec disparition de la dernière syllabe, avec toutefois conservation de l’accent final, ce qui est une anomalie dans les aires à accent d’intensité pénultième".


dérivation

mots composés

(3) Met a-raok tamall den ebet da laerezh ho tanvez-amann...
mais avant accuser personne aucun de1 voler votre3 matière-beurre
'Mais avant d'accuser quiconque de voler votre crème... '
Cornouaille (Pleyben), Ar Gow (1999:19)

Expressions

(4) Arnevet eo an amann.
orag est le beurre
'Le beurre a un goût gâté par l'orage.'
Riec, Bouzeg (1986:I)