Alies

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher

Alies est un adverbe qui signifie 'souvent'.


(1) Me m'eus paseet alies du-se met n'on ket kap mui da vont.
1SG 1SG a passé souvent chez eux/là-bas mais ne suis pas capable plus de aller
'Je suis souvent passée chez elle, mais je ne peux plus.' Bas-Cornouaillais (Treboull), Hor Yezh (1983:72)


Modification

L'adverbe alies peut être intensifié par l'adjectif proclitique gwall-.


(2) Brene ket gwall alies onnenn anezh.
brûlait pas très souvent cendre P.lui
'Il ne brûlait pas de cendre très souvent.' Cornouaille, (Douarnenez), Timm (1995:21)


On le trouve aussi avec le comparatif de supériorité.


(3) Ha liesoc'h evit ar sul, ni 'garga lan ar vuzul.
et souvent.plus que le dimanche nous (R) charge plein le mesure
'Et plus souvent encore que le dimanche, nous chargeons mesure pleine.' Ploue, Le Scorff, Ar Borgn (2011:17)

aspect verbal associé

De par sa sémantique propre, l'adverbe alies, 'souvent', est prototypiquement associé à la forme d'habitude du verbe bezañ, 'être'.


(3) Alies e vez graet hemañ gant kig yar, met graet e c'hell bezañ ivez gant pesked...
souvent R est fait celui.ci avec viande poulet mais fait R peut être aussi avec poissons
'On le fait souvent avec du poulet, mais on peut aussi le faire avec du poisson.'
Kerne/bordure Léon (Dirinon), Kervella (1985:120)

Distribution

L'adverbe alies est un adverbe modificateur de phrase. Comme tel, il ne peut pas apparaître cliticisé à un verbe infinitif antéposé.


(4) [ Kompren (* alies) ] a ran (alies) tout an traoù a larit.
comprendre souvent R fais.1SG souvent tout le choses R dites
'Je comprends souvent tout ce que vous dites.' [D.L] Quimperlé, [H.G] Scaer, [S.B] Callac


Il peut interrompre des ordres à sujet préverbal.


(5) Ar gaozerien vrao alïez a vez kanaillez.
le parleurs beau souvent R est canaille
'Les beaux parleurs sont souvent des canailles.' Trégorrois, Gros (1984:531)


On le trouve facilement en bord droit de phrase:


(6) Gober a ra pleg-kein lies.
faire R fait plie-dos souvent
'Il courbe souvent l'échine.'
Le Scorff, Ar Borgn (2011:38)