Adverbe focal antéposé en franco-breton

De Arbres
Révision datée du 17 avril 2022 à 14:05 par Mjouitteau (discussion | contributions) (Remplacement de texte — « i! » par « i ! »)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

En français de Bretagne, comme en breton, un élément focalisé est signalé par sa position préverbale. Ci-dessous, quelques exemples.


(1) C'est une gao(u)or finie. Toujours il faut _ qu'elle lambe partout comme son frère !

'C'est une chèvre (un garçon manqué). Il faut TOUJOURS (sans cesse) qu'elle saute partout comme son frère !' Pichavant (1996:105)


(2) Evéruzammente ils demeurent pas touche à moi !

'HEUREUSEMENT que nous ne sommes pas voisins !' Pichavant (1996:143)


Bibliographie

  • Pichavant, R. 1996. Le Douarneniste comme on cause, étude des mots et des expressions populaires, quadri signe, éditions Alain Bargain, Quimper.