Ad-, as-, az-

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher

Le préfixe ad- existe aussi sous les formes as-/az (Kervella 1947:§874).

Ce morphème est productif. Il marque la répétition (unique) d'une action ou d'une entité.


(1) Pa adtaol eun den da gousket e chom diwezad.
quand re.jette un homme à1 dormir R reste tard
'Quand on recommence à dormir (après être resté longtemps réveillé),
on reste tard au lit.' Gros (1970b:§'adteurel')


Morphologie

sandhi

Le préfixe ad- peut subir un sandhi devant une consonne non-voisée:


(2) ['ato] ['atonnt]
addov addont Kervella (1947:§874)
(3) ober > adober; deski > atteski; kemer > atkemer
'faire' 'refaire' ; 'apprendre' 'réapprendre' ; 'prendre' 'reprendre' Merser (2009)


mutations

ad- provoque les mutations par adoucissement devant / g, gw, b, m/ (Kervella 1947:§874).

 Merser (2009:482)
 goulenn, 'demander' > adhoulenn, 'redemander'
 gweled, 'voir' > adweled, 'revoir'
 beva, 'vivre' > adveva, 'revivre'
 merenn, 'dîner (midi)' > adverenn, 'collation'


as- provoque les mutations par adoucissement devant / gw, b, m/ (Kervella 1947:§874).


Syntaxe

Le préfixe ad- apparaît avec des racines verbales (adober) comme nominales (adkoan).

Ce préfixe apparaît dans les noms géographiques tels que Adkaokaz, Adliban, Adatlas (Kervella 1947:§874).


Sémantique

Kervella (1947:§874) note que la langue moderne tend à assigner aux formes az- et as- des nuances plus fortes.

  • pediñ, 'prier' > aspediñ, 'prier fort et souvent'

Ceci peut être dû au fait que c'est la forme préférée dans les coordinations:

  • pediñ hag aspediñ,
moulañ hag asvoulañ,
lennet hag aslennet, Kervella (1947:§874)