Abred

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher

Abred est un adverbe signifiant 'tôt', et un adjectif signifiant 'précoce, dégourdi'.


(1) Eul loen a oar abred pegoulz e vez manket.
un animal R1 sait tôt quand R4 est manqué
'Un animal reconnaît vite quand il a fait une faute.' Trégorrois, Gros (1989: 'abréd')


Morphologie

dérivation

nominalisation

(1) War an abred

'au début (de la saison)', Gros (1989: 'abréd')


verbalisation

(2) Abreji a ra an orolaj.
tôt.er R fait le horloge
'L’horloge avance.' Trégorrois, Gros (1989: 'abil')


accentuation

L'accentuation est sur la dernière syllabe.


répartition dialectale

En cornouaillais de l'Est et en vannetais, ken abred 'aussi tôt' est remplacé par kentizh (cf. carte 375 de l'ALBB).


variation dialectale

Le Bozec (2018) récolte en haut-vannetais à Plouhinec la forme abert avec une accentuation finale mais un /ɑ/ long: /ɑ:’bərt/.

Adjectif

L'adjectif abred a le sens de 'précoce, dégourdi'.


(2) Hi n’oufe ket beza eur plah gwall abred.
elle ne1'saurait pas être un fille très tôt
'Elle ne doit pas être une fille bien dégourdie.' Trégorrois, Gros (1989:'abréd')


Adverbe

(3) N'ouzon ket hag abred ez a alies da gousket.
ne'sais pas si tôt R va souvent pour1 dormir
'Je ne sais pas si il allait souvent se coucher tôt.'
Lesneven/Kerlouan, A. M. (04/2016b)


répartition dialectale

(4) Mitin-ma eh on sauet ekours. Guéméné-sur-Scorff, McKenna (1976-8:74)
matin- R4 suis levé en.temps
'Ce matin, je me suis levé(e) tôt.'