Abaoe : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
Ligne 49 : Ligne 49 :
 
| || abaoe || ez eo savet || emañ en imor fall  ||''orthographe standard''
 
| || abaoe || ez eo savet || emañ en imor fall  ||''orthographe standard''
 
|-
 
|-
||| depuis ||[[R]] [[COP|est]] levé || [[eman|est]] [[P.e|en]] humeur mauvais
+
||| depuis ||[[R]] [[COP|est]] [[sevel|levé]] || [[eman|est]] [[P.e|en]] humeur mauvais
 
|-
 
|-
 
||| colspan="4" |'Depuis qu'il est levé, il est de mauvaise humeur.' || ''Trégorrois (Plougrescant)'', [[Le Dû (2012)|Le Dû (2012]]:99)
 
||| colspan="4" |'Depuis qu'il est levé, il est de mauvaise humeur.' || ''Trégorrois (Plougrescant)'', [[Le Dû (2012)|Le Dû (2012]]:99)
 
|}
 
|}
 +
  
 
== Syntaxe ==
 
== Syntaxe ==

Version du 8 septembre 2016 à 09:28

Abaoe est une préposition qui a aussi un usage adverbial.


(1) Sell, c'hoaz eo boset ma zal abaoe an ougnad am-oa bet aze.
regarde encore est cabossé mon front depuis le coup avais reçu ici
'Regarde, j'ai encore une bosse au front depuis le coup que j'avais reçu là' Trégorrois, Gros (1970:133)


Morphologie

variation dialectale

On trouve abaoe sous la forme /a'bowe/ à Plozévet (Goyat 2012:209) et à Loqueffret (Solliec 2015).

On trouve cette préposition sous la forme diboa en Haute-Cornouaille.


(2) diboa dec'h
depuis hier
'depuis hier.' Haut-cornouaillais (Riec), Bouzeg (1986:25)


(3) 'Meus ket 'n em dommet doc'h 're-se diboa.
ai pas se chauffé à le ceux- depuis
'Je ne les ai pas fréquentés depuis.'
litt. 'Je ne me suis pas réchauffé à eux depuis.' Haut-cornouaillais (Riec), Bouzeg (1986:25)


Le Dû (2012:99) signale la forme abrégée bwé en trégorrois, sans complémenteur réalisé.


(4) Bwé h ê zaved mɑ̃ n umor vhall.
abaoe ez eo savet emañ en imor fall orthographe standard
depuis R est levé est en humeur mauvais
'Depuis qu'il est levé, il est de mauvaise humeur.' Trégorrois (Plougrescant), Le Dû (2012:99)


Syntaxe

complémenteur associé

Lorsque l'argument interne de la préposition est une proposition, le complémenteur qui apparaît est ma, ou rien.


(2) Abaoe ma 'm-eus tapet an arwez-dour
depuis que 1SG ai attrapé le rhumatisme
'depuis que j'ai attrapé des rhumatismes' Trégorrois, Gros (1970:133)


(3) Abaoe eman marc'hadour e ra berzh.
depuis est marchand R fait succès
'Depuis qu'il est marchand, il prospère.' Le Scorff, Ar Borgn (2011:111)


Bibliographie

  • Gros, Jules 1970. TBP.I Le trésor du breton parlé I. Le langage figuré, chapitre II.
  • Ledunois, J. P. 2002. La Préposition Conjuguée en breton, thèse, Skol-Veur Roazhon, Atelier National de Reproduction des Thèses. (p.242-)