Différences entre les versions de « A-hent-all »

De Arbres
Ligne 19 : Ligne 19 :
''A-hend-all'' est accentué sur la dernière syllabe, même dans les dialectes où le composé est réduit.
''A-hend-all'' est accentué sur la dernière syllabe, même dans les dialectes où le composé est réduit.


(1) <font color=green> /ni''''ɲal'''/ </font color=green>, ''Plozévet'', [[Goyat (2012)|Goyat (2012]]:124)
(2) <font color=green> /ni''''ɲal'''/ </font color=green>, ''Plozévet'', [[Goyat (2012)|Goyat (2012]]:124)




[[Category:articles|Categories]]
[[Category:articles|Categories]]
[[Category:adverbes|Categories]]
[[Category:adverbes|Categories]]

Version du 29 mai 2013 à 15:03

A-hent-all, littéralement /de-chemin-autre/, a un emploi adverbial de type 'autrement'.

Il implique une opposition sémantique.


(1) Hendall ni welem ket den ‘bet gwech ebet ba n’amziriou-se.
autrement nous (ne) voyions pas homme aucun fois aucun dans le temps-ci
'Autrement, nous ne voyions jamais personne en ce temps-là.'
Cornouaillais (Saint-Yvi), German (2007:172-173)


accentuation

A-hend-all est accentué sur la dernière syllabe, même dans les dialectes où le composé est réduit.

(2) /ni'ɲal/ , Plozévet, Goyat (2012:124)