A-bosubl, ha posubl, posupl, poch : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
m (Mjouitteau a déplacé la page A-bosubl, ha posubl vers A-bosubl, ha posubl, posupl, poch)
(Aucune différence)

Version du 28 septembre 2019 à 10:24

A-bosubl, ou a-posubl (ma), réalise le complémenteur d'opposition qui signifie même si, quand bien même. Il se trouve aussi sous les formes simplifiées posupl et poch.


(1) [mə zo ˈdɛd a bɛn da ˈgõpʁən ˈnaɔ̯̃ a ˈpoʃə nø ʃə ˈkoːs tijõ ˌnõ]
Me zo deuet a-benn da gompren anezhañ ha posubl n'en deus ket kaozeet ouzhin anezhañ.
moi est venu à.bout de1 comprendre P.lui même.si ne' R.3SG a pas parlé à.moi P.lui
'J'ai réussi à le comprendre quand bien même il ne m'a pas parlé.'
Moëlan, Cheveau & Kersulec (2012-évolutif:Moëlan,'a-bosubl')


(2) ha posubl dize gôet neoñ.
et.possible avait su nager
'Et même s'il avait su nager.' Sein, Fagon & Riou (2015:165)


(3) ha posubl ma defe henne, me yalo memestra.
et.possible que venait celui-là moi irai même.chose
'Et même si celui-là venait, j'irai quand même.' Sein, Fagon & Riou (2015:165)


(4) [eɔ᷉ zo et meːs, pɔʒ̥ ʁe glao]
Eñ zo aet maez, poch ree glav.
lui est allé dehors même.si (R)4 faisait pluie
'Il est sorti malgré le fait qu'il pleuvait.' Cornouaille (Briec), Noyer (2019:323)