-vet

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher

Le suffixe -vet obtient des numéraux ordinaux et leurs nominalisations.


(1) En naùvet di chte ma hei ariù ar un aod ihuél.
en.le 9.ième jour voici est elle arrivé sur un côte haut
'Le neuvième jour, elle est arrivée sur de hautes falaises.' Vannetais, An Diberder (2000:101)


Morphologie

variation dialectale

A Moëlan et Clohars-Carnoet, Bouzec & al. (2017:97) signalent la variante -venn.


(2) en daouv'nn, en diouv'nn er béorv'nn Cornouaillais de l'Est (Moëlan)
an eil an eil ar pevare Équivalent standardisé
'Le deuxième, la deuxième, le quatrième' Bouzec & al. (2017:97)


suffixe exocentrique

Les nominalisations en -vet obtiennent des noms féminins. C'est le suffixe -vet qui impose le genre féminin, indépendamment du référent. Le Gonidec (1850:20,21:n°15) donne avec la même lénition du féminin eunn drivet et eunn deirvet 'un tiers', Bouzec & al. (2017:97) en driv'nn 'le troisième' et en derv'nn 'la troisième'.