-vedenn

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher

La finale en -vedenn est dérivée par suffixation du morphème -vet qui obtient un numéral ordinal, suivie de la suffixation du singulatif nominalisant -enn.


Helias (1986:14) propose, lui, que -vedenn est un suffixe dédié aux adjectifs fractionnaires. Il donne seizvedenn, '(un) septième'. Il donne en parallèle seizvet, 'septième', ce qui plaide contre son hypothèse.