Différences entre les versions de « -orenn »

De Arbres
m (Remplacement de texte — « Menard (1995:§ gloc'hor) » par « Menard (1995:'gloc'hor') »)
 
Ligne 11 : Ligne 11 :
|||||||colspan="15" | ''Breton central (Poullaouen), XIX°'', manuscrit P. Roux:121
|||||||colspan="15" | ''Breton central (Poullaouen), XIX°'', manuscrit P. Roux:121
|-
|-
|||||||||colspan="15" | cité dans [[Menard (1995)|Menard (1995]]:§ gloc'hor)
|||||||||colspan="15" | cité dans [[Menard (1995)|Menard (1995]]:'gloc'hor')
|}
|}



Version actuelle datée du 26 juin 2022 à 12:28

La finale en -orenn est obtenue par une dérivation en -enn sur un des rares noms en -or, comme klogor, gloc'hor.


(1) En deus tapet gloc'horennoù a-geñver d'e señturenn.
R.3SG a attrap.é ampoule.s de1-côté de son1 ceinture
'Il a attrapé des ampoules du côté de la ceinture.'
Breton central (Poullaouen), XIX°, manuscrit P. Roux:121
cité dans Menard (1995:'gloc'hor')