-igenn, -egenn

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher

La finale en -igenn est le résultat d'une dérivation par deux suffixes, le diminutif -ig puis le singulatif -enn.


Goyat (2012:325) donne /ˌtorʃ lar'di:ɡɛn/, torch-lardigenn, 'torchon pour graisser la poêle à crêpes'.

On trouve aussi cette finale sous la forme -egenn, comme illustré par l'alternance dialectale entre gwadegennoù et gwadigennoù 'boudins'. La sémantique du composé ne correspond à aucun suffixe -eg existant par ailleurs.


(1) evid poaza ar gwadegennou
pour cuire le sang.DIM.SG.PL
'pour cuire les boudins' Léon (Plouzane), Briant-Cadiou (1998:9)