-ezh (N.)

De Arbres
Révision datée du 24 février 2014 à 10:56 par Mjouitteau (discussion | contributions) (A ne pas confondre)
Aller à : navigation, rechercher

Le suffixe -ezh dérive un nom à partir d'un adjectif (Favereau 1997:§168).


Favereau (1997:§168) donne follez, 'folie'; uhelez, 'hauteur'


Morphologie

composition

Le suffixe -ezh se trouve en composition avec le suffixe adjectival -el, pour donner le suffixe complexe -elezh.

racine nominale?

En (1), il semble que -ezh puisse s'affixer sur une racine nominale.


(1) Nag a geraouez a zo hirio war beb tra!
que de cher.N.sfx R y.a aujourd'hui sur chaque chose
'Que tout est cher aujourd'hui!' Merser (2009:'keraouez')


C'est aussi le cas dans les dérivations en -adur + -ezh = -adurezh


variation dialectale

Favereau (1997:§168) signale que ce suffixe est assez productif à Douarnenez ou en Pays Dardoup.

A ne pas confondre

Favereau (1997:§168) donne don(d)ez, 'profondeur', comme dérivé du suffixe -ezh. Il s'agit cependant probablement dans don(d)ez d'un allomorphe du suffixe -ded, -ted.


Favereau (1997:§168) propose de reconnaitre dans buhez, 'vie'; gwirionez, 'vérité' et truez, 'pitié' le suffixe -ezh (N.). Cependant, au moins en synchronie, -ezh (N.) et -e(z) ont des prononciations très différenciées.


Favereau (1997:§168) donne kernezh, 'disette' et furnezh, 'sagesse' comme dérivés en -ezh, mais on reconnaît la consonne du suffixe -nezh.


Il existe au moins deux suffixes -ezh différents, deux suffixes -ez et un suffixe -e(z).

Un nom féminin singulier comme botez, 'chaussure' (carte 98 de l'ALBB) montre encore un suffixe final différent.