Différences entre les versions de « -erion »

De Arbres
(Page créée avec « La finale en ''-erion'', comme en ''-erien'', est le pluriel en ''-ien, -ion'' de l'agentif ''-er, -our''. Category:articles|Categori... »)
 
Ligne 2 : Ligne 2 :




{| class="prettytable"
|(1)||... da lenn'''erion''' ||a zo ar brezhoneg ||o ||lavar pemdeziek, ||èl m'ema ||hon hani-ni.
|-
| ||  [[da|à]] lecteurs ||[[R]] [[zo|y.a]] [[art|le]] breton ||[[POSS|leur]] ||langue quotidien ||[[evel|comme]] [[ma|que]] [[COP|est]] ||[[POSS|notre]] [[hini|celui]]-[[écho|nous]]
|-
| ||colspan="4" | '... aux lecteurs dont la langue quotidienne est le breton comme c'est le cas chez nous.'
|-
| ||||||||colspan="4" | ''Vannetais'', [[ar Meliner (2009)|ar Meliner (2009]]:11)
|}





Version du 23 août 2014 à 17:28

La finale en -erion, comme en -erien, est le pluriel en -ien, -ion de l'agentif -er, -our.


(1) ... da lennerion a zo ar brezhoneg o lavar pemdeziek, èl m'ema hon hani-ni.
à lecteurs R y.a le breton leur langue quotidien comme que est notre celui-nous
'... aux lecteurs dont la langue quotidienne est le breton comme c'est le cas chez nous.'
Vannetais, ar Meliner (2009:11)