Différences entre les versions de « -erion »

De Arbres
(Page créée avec « La finale en ''-erion'', comme en ''-erien'', est le pluriel en ''-ien, -ion'' de l'agentif ''-er, -our''. Category:articles|Categori... »)
 
(38 versions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
La finale en ''-erion'', comme en ''[[-erien]]'', est le [[pluriel]] en ''[[-ien, -ion (PL)|-ien, -ion]]'' de l'agentif ''[[-er, -our]]''.
La [[finale]] en ''-erion'', comme en ''[[-erien]]'', est le [[pluriel]] en ''[[-ien, -ion (PL)|-ien, -ion]]'' de l'[[agentif]] ''[[-er, -our]]''.




{| class="prettytable"
|(1) ... || da || lenn'''erion''' || a zo || ar brezhoneg || o || lavar || pemdeziek, ||èl m'ema || hon hani-ni.
|-
||| [[da|à]]<sup>[[1]]</sup> || [[lenn (V.)|lect]].eurs || [[R]] [[zo|y.a]] || [[art|le]] [[brezhoneg|breton]] || [[POSS|leur]]<sup>[[2]]</sup> || [[lavar|langue]] || quotidien || [[evel|comme]] [[ma|que]] [[COP|est]] || [[POSS|notre]] [[hini|celui]]-[[écho|nous]]
|-
|||colspan="15" | '... aux lecteurs dont la langue quotidienne est le breton comme c'est le cas chez nous.'
|-
|||||||||colspan="15" | ''Vannetais'', [[ar Meliner (2009)|ar Meliner (2009]]:11)
|}
{| class="prettytable"
|(2) ... || goulenn || g'an || ditour'''erion''' || penaos || e vez || lâret || troienn-mañ-troienn, || tra-mañ-tra || e || breton.
|-
||| [[goulenn|demander]] || [[gant|à]].[[art|le]] || <sup>[[1]]</sup>informateurs || [[penaos|comment]] || [[R]] [[vez|est]] || [[lavarout|d]].[[-et (Adj.)|it]] || tournure-ci-[[Indéfini de choix libre par reduplication|tournure]] || chose-ci-[[Indéfini de choix libre par reduplication|chose]] || [[P.e|en]] || breton
|-
|||colspan="15" | '... demander aux informateurs comment se dit en breton telle ou telle tournure, telle ou telle chose.'
|-
|||||||||colspan="15" | ''Vannetais (Kistinid)'', [[Nicolas (2005)|Nicolas (2005]]:6)
|}
=== ''-erion'', ''-erien'' vs. ''-idi'' ===
On peut noter une alternance avec ''[[-idi]]'' (''prizon'''idi''''' 'prisonniers').
{| class="prettytable"
|(3)|| Ar brizon'''erion''' || o doa || marvet || get || an naon.
|-
||| [[art|le]] <sup>[[1]]</sup>prisonniers || 3PL [[kaout|avait]] || [[mervel|mourru]] || [[gant|avec]] || [[art|le]] [[naon|faim]]
|-
|||colspan="15" | 'Les prisonniers étaient morts de faim.'
|-
|||||||colspan="15" | ''Haut-vannetais'', [[Louis (2015)|Louis (2015]]:96)
|}





Version du 7 août 2022 à 21:42

La finale en -erion, comme en -erien, est le pluriel en -ien, -ion de l'agentif -er, -our.


(1) ... da lennerion a zo ar brezhoneg o lavar pemdeziek, èl m'ema hon hani-ni.
à1 lect.eurs R y.a le breton leur2 langue quotidien comme que est notre celui-nous
'... aux lecteurs dont la langue quotidienne est le breton comme c'est le cas chez nous.'
Vannetais, ar Meliner (2009:11)


(2) ... goulenn g'an ditourerion penaos e vez lâret troienn-mañ-troienn, tra-mañ-tra e breton.
demander à.le 1informateurs comment R est d.it tournure-ci-tournure chose-ci-chose en breton
'... demander aux informateurs comment se dit en breton telle ou telle tournure, telle ou telle chose.'
Vannetais (Kistinid), Nicolas (2005:6)


-erion, -erien vs. -idi

On peut noter une alternance avec -idi (prizonidi 'prisonniers').


(3) Ar brizonerion o doa marvet get an naon.
le 1prisonniers 3PL avait mourru avec le faim
'Les prisonniers étaient morts de faim.'
Haut-vannetais, Louis (2015:96)