-eg, -og (N.A.)

De Arbres
Révision datée du 25 février 2014 à 12:54 par Mjouitteau (discussion | contributions) (genre)
Aller à : navigation, rechercher

Sur une base nominale, le suffixe -eg obtient un nom d'agent, une personne qui dénote une possession (en abondance?) de la dénotation du nom.


(1) Sell al lagadeg braz-se!
regarde le œil.sfx' grand-ci
'Regarde ce grand individu qui a de gros yeux!' Trégorrois, Gros (1984:361)


(2) marc'heg, 'chevalier'

ezhommeg, 'nécessiteux', Chalm (2008:W-215)


Morphologie

composition

On peut trouver le suffixe -eg agentif dans une finale en -aoueg, après un suffixe nominal -où.


(3) Nep ne zañs ket a zo ur genaoueg.
qui ne danse pas R est un idiot
'Qui ne danse pas est un idiot' Standard, Drezen (1990:84)


nombre

Les noms d'agent en -eg font leur pluriel en -ien. Kervella (1947:§827) donne tieien.


genre

Les noms d'agent en -eg sont masculins. Leur équivalent féminin prend en sus le suffixe -ez, donnant une finale singulier en -egez, ou au pluriel -egezed.


(1) Ne glevez ket an deodegez vil-ze?
ne entends pas le langue.sfx.fém. vil-ci
'N'entends-tu pas cette sale médisante-là?' Trégorrois, Gros (1984:361)