Différences entre les versions de « -e(z) (SG.) »

De Arbres
Ligne 12 : Ligne 12 :


== A ne pas confondre ==
== A ne pas confondre ==
[[Favereau (1997)|Favereau (1997]]:§168) propose de reconnaitre dans ''buhez'', 'vie'; ''gwirionez'', 'vérité' et ''truez'', 'pitié' le suffixe ''[[-ezh (N.)|-ezh]]'' (N.). Cependant, au moins en synchronie, ''[[-ezh (N.)|-ezh]]'' (N.) et ''-e(z)'' ont des prononciations très différenciées.


Le suffixe ''-e(z)'' est à différencier des suffixes ''[[-ez]]'' et ''[[-ezh]]''.
Le suffixe ''-e(z)'' est à différencier des suffixes ''[[-ez]]'' et ''[[-ezh]]''.

Version du 24 février 2014 à 05:27

Le suffixe -e(z) est assez rare.

Selon Kervella (1947:§828), on le trouve dans buhez, trugarez, digarez, karantez, levenez, meurlarjez.


Morphologie

Le /s/ final est faible en Léon et en Cornouaille. Il n'est pas prononcé ailleurs.

La variation dialectale de la prononciation de buhez, 'vie', est documentée dans la carte 33 de l'ALBB.


A ne pas confondre

Favereau (1997:§168) propose de reconnaitre dans buhez, 'vie'; gwirionez, 'vérité' et truez, 'pitié' le suffixe -ezh (N.). Cependant, au moins en synchronie, -ezh (N.) et -e(z) ont des prononciations très différenciées.


Le suffixe -e(z) est à différencier des suffixes -ez et -ezh.