-amant, -mant

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher

Le suffixe -amant est un emprunt d'origine romane.


(1) maleuruzamant, 'malheureusement',

Evid ar Brezhoneg 176, p.3-6.


Trépos (2001:75) donne nehamant, 'souci'; gwiskamant, 'vêtement'.


On retrouve ce suffixe dans la disjonction peotramant, 'ou bien, sinon'.


(1) An orjalenn-mañ a vo red disgwerañ anezi petramant e torro pa vo pleget.
le fer.SG-ci R sera obligé recuire P.elle ou.bien R cassera quand sera plié
'Il faudra recuire ce fil de fer-ci (de cuivre) sans quoi il cassera quand on le pliera.' Gros (1970b:§'orjal')

Les variations dialectales de peotramant sont documentées dans la carte 526 de l'ALBB, pour la traduction de 'Fais cela, sinon'.