Verum focus

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

Le verum focus est un effet de focus sur la véracité de l'énoncé, sur le fait que cet énoncé est vrai comparé à ses alternatives.

Inventaire

Il existe en breton plusieurs façons de réaliser un verum focus, comme ajouter des adverbes comme evit gwir 'vraiment'.

La zone directement préverbale accueille aussi des stratégies qui peuvent ne pas être disponibles dans tous les dialectes.


Variation dialectale

Le léonard Loeiz Ar Floc'h (1985) n'utilise pas Bez', et ce sont ses ordres à verbe initial qui marquent un verum focus.


Horizons comparatifs

Les langues diffèrent dans les stratégies qu'elles mettent en place pour réaliser une emphase sur la véracité de l'énoncé. En français, un adverbe est inséré, en allemand une prosodie sur le verbe tensé est requise, en anglais le verbe to do 'faire' devient le verbe tensé, et en castillan c'est la particule qui est insérée.


(1) Je me demande si Carl a fini son livre.

Carl a bien fini son livre.

(2) Karl HAT sein Buch beendet., Allemand, données de Gutzmann & Castroviejo (2011)

Carl did finish his book., Anglais
Carlos acabó su libro., Castillan


Certains dialectes de l'anglais permettent un verum focus avec l'auxiliaire 'faire' do, même avec un verbe to be 'être'.

  • It's true, she do be forgetting stuff.
'C'est vrai, le fait est qu'elle oublie des trucs.', Master of None, S02E08:13:10.

Sémantique

Pour une analyse formelle de l'opération de verum focus, se reporter à Gutzmann & Castroviejo (2011) et les références citées.


Bibliographie

  • Daniel Gutzmann & Elena Castroviejo Miró. 2011. 'The Dimensions of Verum', O. Bonami & P. Cabredo Hofherr (éds.), Empirical Issues in Syntax and Semantics 8, 143–165.
  • Wiltschko, M. & J. Heim. 2016. 'The syntax of confirmationals. A neo-performative analysis', Outside the Clause. Form and function of extra-clausal constituent, 305–340.