Verbes légers

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

Un verbe léger est un verbe affixal. Ce verbe rajoute un argument externe, et a souvent un sens causatif.

Un exemple courant en breton est le suffixe -aat, qui apparaît sur les bases adjectivales.


(1) ...da bellât deuz ouzon trubuill hag enkrezo.
de1 loin.er de.de.moi anxiété et angoisses
'...d'éloigner de moi des anxiétés et des angoisses' Kergrist-Moëlou, Le Garrec (1901:74)


Dans le verbe melenaat 'jaunir, rendre jaune', le suffixe -aat qui apparaît sur la base adjectivale melen 'jaune' est un verbe léger. Son impact sémantique est l'apport d'une action causative de sens X CAUSE Y ETRE jaune.


Un autre verbe léger en breton est le suffixe -at, qui apparaît sur les bases nominales. Dans le verbe labourat 'travailler', le suffixe -at qui apparaît sur la base nominale labour est un verbe léger qui signifie X FAIRE du travail (labour 'travail' + ober 'faire' = labourat 'travailler').


Terminologie

Le terme anglais pour verbe léger est light verb.


Bibliographie

pour aller plus loin

  • Butt, Miriam 2003. 'The Light Verb Jungle', Aygen, Gulsat; Bowern, Claire & Quinn, Conor (éds.), Harvard Working Papers in Linguistics 9, Cambridge: Harvard University. 1-49.
  • Mohanan, Tara. 2005. 'Grammatical Verbs (with Special Reference to Light Verbs)', Martin Everaert And Henk Van Riemsdijk (éds.), The Blackwell companion to Syntax, Blackwell Publishing, vol II, chap.31.