Verbes à contrôle

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

Les verbes à contrôle sont les verbes dont un argument "contrôle" référentiellement l'argument pronominal vide d'une infinitive.

En (1), le référent de ar vugale, 'les enfants' correspond à la fois à l'objet de la matrice et au sujet de la subordonnée. On dit alors que pediñ est un verbe à contrôle de l'objet car on considère que l'objet lie le pronom vide de l'infinitive.


(1) Pedin a reas Lenaig ar vugale _ da zebrin krampouezh .
inviter R fit Lenaig le enfantsx [ PROx de1 manger crêpes ]
'Lenaig a invité les enfants à manger des crêpes.' Trégorrois, Stephens (1990:156)


En breton, les verbes à contrôle sont, entre autres, les verbes pediñ, 'inviter'/'demander', klask, 'chercher', mirout, 'garder (de)' ou galvout/gervel, 'appeler' (cf. Stephens 1990, Tallerman 1997).


Diagnostics

Pour reconnaître un verbe à contrôle, il existe différents diagnostics.

argument sujet réalisé de l'infinitive

Stephens (1990) écarte pour le verbe pediñ une analyse par mouvement, sur l'argument qu'un pronom co-référent peut apparaître dans l'infinitive, avec un changement de sens qui est réduit à un effet de focus.


(2) Pedin a reas Lenaig ar vugale dezho da zebrin krampouezh.
inviter R fit Lenaig le enfantsx de.euxx de1 manger crêpes
'Lenaig a invité les enfants à manger des crêpes.' Trégorrois, Stephens (1990:157)


A noter que Stephens (1990) ignore alors la préposition da additionnelle, qui suggère lourdement qu'il s'agit ici d'une structure différente, une proposition infinitive de but introduite par da (dezho da zebrin krampouezh, de type 'for them to...'). L'effet de focus décrit ressemblerait alors plutôt à 'Lenaig a invité les enfants pour qu'ils mangent des crêpes'.


argument du liage

Stephens (1990) argumente pour la présence d'un pronom vide, PRO, dans la structure infinitive sélectionnée par les verbes à contrôle à partir des règles du liage.


Condition B

Selon la Condition B du liage, un pronom anaphorique non-réfléchi est autorisé uniquement dans la mesure où il n'est pas lié dans son domaine local (il ne peut pas avoir un antécédent local co-référent qui le c-commande).


(3) Pedin a reas Yann Lenaig da respont anezhañ /*anezhi.
inviter R1 fit Yann Lenaigx [ PROx de1 répondre P.lui / P.elle ]
'Yann a demandé à Lenaig de lui répondre (à lui/*à elle).' Trégorrois, Stephens (1990:157)


Condition A

Selon la Condition A du liage, un pronom réfléchi doit, lui, être lié dans son domaine local (il doit y avoir un antécédent local co-référent qui le c-commande).


(4) Pedin a reas Yann Lenaig da respont *e-unan /he-unan.
inviter R1 fit Yann Lenaigx [ PROx de répondre lui-même / elle-même ]
'Yann a demandé à Lenaig de lui répondre (*lui-même/elle-même).'
Trégorrois, Stephens (1990:157)

sujet explétif

Les verbes à contrôle ne prennent pas de complément infinitif avec un sujet explétif (Stephens 1990). Cette propriété les distingue des verbes à marquage exceptionnel de Cas.


(5) * Pedin/galvout a reas anezhi d'ober glav.
inviter/demander/appeler R1 fit P.elle de1'faire pluie Trégorrois, Stephens (1990:157)


Différents verbes à contrôle

Le sujet PRO d'une infinitive peut être contrôlé par différents arguments, selon le verbe. Tallerman (1997:207) propose quelques exemples.


le sujet contrôle le sujet

(1) Ger ebet n'am eus bet da _ lavaret dezho.
mot aucun ne1' R.1SGx a eu à1 [ PROx dire à.eux ]
'Je n'ai pas eu à leur dire un mot.' Trégorrois, Stephens (1982:216)


(2) N' he deus klasket zoken _ gwalc'hiñ he belo.
ne1' 3SGFx a cherché même [ PROx laver son2 vélo ]
'Elle n'a même pas cherché à laver son vélo.' Press (1986:183)


(3) Hennez zo da lakâd blaz war ar boued.
celui.làx est pour1 [ PROx/*y mettre goût sur le nourriture ]
'Cela est destiné à donner du goût aux aliments (à les assaisonner).'
Trégorrois, Gros (1970:150)


(4) Skuizhañ a ran o touzañ ar geot.
fatiguer R fais à4 tondre le herbe
'Je suis fatigué.e de tondre l'herbe.' Standard, Chalm (2008:D4)

l'objet contrôle le sujet

(4) Pedin a reas Lenaig ar vugale _ da zebrin krampouezh .
inviter R1 fit Lenaig le 1enfantsx [ PROx de1 manger crêpes ]
'Lenaig a invité les enfants à manger des crêpes.' Trégorrois, Stephens (1990:156)


(5) gouest da virout o yezh da _ vont da goll.
capable de1 garder leur2 languex de1 [ PROx aller à1 perdre ]
'capables d'empêcher leur langue de disparaître.'
Press (1986:8), cité par Tallerman (1997:215)


Les cas de contrôle du sujet de l'enchâssée par l'objet de la phrase matrice comprend tous les cas de verbe dits ECM, à assignation exceptionnelle du Cas de l'objet au sujet d'une infinitive.

le sujet contrôle l'objet

Puisqu'en breton il y a des objets vides, on a aussi des structures où le sujet de la matrice contrôle l'objet de l'infinitive:


(6) Setu e vezont prest, ne vezont ket da glask .
voici R4 sontx prêt ne1 sontx pas à1 [ PROy/*x chercher objetx ]
'Cela fait qu'ils sont prêts, on n'a pas à les chercher.' Trégorrois, Gros (1970:152)


l'objet indirect contrôle le sujet

(4) Lavaret en deus Lomig d' e vreur _ kemer ar garrigell.
dit 3SGM a Lomig à1'son1 frèrex [ PROx prendre le 1carr.iole ]
'Lomig a dit à son frère de prendre la carriole.'
Trégorrois, Stephens (1982:149)


La structure à contrôle avec tost en (5) est utilisée comme structure à contrôle dans Rezac (2011:269):


(5) Tost e oa dezhañ da vezañ graet tro ar bed gantañ.
près R était à.lui [ PROx de1 être fait tour le monde par.lui ]
'Il avait presque fait le tour du monde.' Léon, Troude & Milin (1950:96)


L'objet indirect des verbes degouezhout/en em gavout gant, 'se trouver', ou taoler evezh ouzh, contrôle le sujet d'une infinitive en o.

contrôle arbitraire

(3) Ur studiañ hir a zo da _ vezañ skolaer.
un étudier long R y.a pour1 [ PROarb être enseignant ]
'Être enseignant demande des études longues.' Trégorrois, Stephens (1982:122)


(4) Gwelloc'h _ bezañ fur evit _ kaout madoù bras.
mieux [ PROarb être sage ] que [ PROarb avoir biens grand ]
'Mieux vaut large sagesse que large richesse.' Trégorrois, Stephens (1982:88)

Bibliographie

  • Jouitteau, M. 2012.b, ‘Phi-feature agreement : the distribution of the Breton bare and prepositional infinitives with the preposition da', Frota, Gonçalves, Moia & Sabtos (éds.), Journal of Portuguese Linguistics 11 :1, 99-119. pdf sur lingbuzz /001483
  • Stephens, J. 1990. ‘Non-finite Clauses in Breton’, Celtic Linguistics: Readings in the Brythonic Languages, Ball, Fife, Poppe, Rowland, Celtic Linguistics: Readings in the Brythonic Languages Festschrift for T. Arwyn Watkins, Current Issues in Linguistic Theory 68, Benjamins, 151-166.
  • Stephens, J. 1982. Word order in Breton, Ph.D. thesis, School of Oriental and African Studies, University of London.
  • Tallerman, M. 1997. ‘Infinitival clauses in Breton.’, Canadian Journal of Linguistics, Special issue: Topics in Celtic Syntax, 205-233.