Universaux

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

Le but de la grammaire universelle et de la typologie linguistique est, entre autres, de dégager les universaux syntaxiques présents dans les langues naturelles.

N'importe quel bébé humain, s'il ne lui arrive rien de trop malheureux, internalise en une vitesse surprenante les règles grammaticales (de la ou) des langues avec lesquelles il est en contact. L'hypothèse chomskyenne de la grammaire universelle est que ce bébé est aidé dans sa tâche par le fait que les langues humaines se ressemblent toutes à un niveau d'abstraction adéquat.

Il existe de nombreuses propositions d'universaux linguistiques, propositions qui sont confrontées aux données des plus de 6000 langues dont nous avons actuellement une connaissance à différents degrés.


Bibliographie

en français

  • Sőrés, Anna & Christiane Marchello-Nizia (éds.). 1999. Typologie des langues,‎ universaux linguistiques, LINX 11, pdf.
  • Sőrés, Anna & Christiane Marchello-Nizia (éds.). 2001. Invariants et variables dans les langues. Études typologiques, LINX 45, pdf.