Typologie de l'accord multiple

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

Il existe des langues où l'accord est un phénomène qui apparaît à de multiples endroits de la phrase. Des formes d'accord multiple sont reportées par exemple dans différentes langues nigéro-congalaises comme l'ibibio et les langues bantoues comme le Kilega (Kinayalolo 1991) ou le swahili (Carstens 2001).

En contraste, dans le système d'accord du breton, l'accord avec les traits du sujet ne se trouve jamais que sur le verbe tensé.


swahili

En Swahili, langue nigéro-congolaise bantoue, la morphologie tensée apparaît comme un affixe sur le verbe 'être'. Cet auxiliaire s'accorde en personne et en nombre avec les traits du sujet de la phrase. Les morphèmes aspectuels et les verbes portant un morphème aspectuel suivent cet auxiliaire. Ils portent chacun un morphème d'accord avec le sujet de la phrase.


(1) Juma a-li-kuwa a-me-pika chakula.
Juma 3SG-PASSE-être 3SG-PERF-cuisiner 7nourriture
'Juma a cuisiné.' Swahili, (Carstens 2001:150)


(2) (Mimi) Ni-li-kuwa ni-ngali ni-ki-fanya kazi.
(1SG-pronom) 1SG-PASSE-être 1SG-encore 1SG-PERF-faire 9travail
'J'étais encore en train de travailler.' Swahili, (Carstens 2001:150)

ibibio

En ibibio, langue nigéro-congolaise parlée au sud du Nigeria, toutes les têtes fonctionnelles (sauf les complémenteurs), peuvent s'accorder avec le sujet de la phrasE. Plusieurs marques d'accord avec le sujet peuvent donc apparaître dans la même phrase (Baker et Willie 2010 et références).

En (1), on voit trois morphèmes d'accord du sujet. Le premier est déclenché par la tête fonctionnelle du temps (ma[a]), le second est déclenché par le morphème perfectif k[e], et enfin le dernier est déclenché par le verbe lexical 'faire' (nam).


(1) utom se ɲɲin i-ma[a]-i-k[e]-i-nam.
travail que nous 1PL-PASSE-1PL-PERF-1PL-faire
'du travail que nous avions déjà fait.' Ibibio, (Baker et Willie, 2010:109)


Les exemples en (2) et (3) montrent la combinaison d'un préfixe de mode (le conditionnel kpa), un préfixe de temps (le parfait ke), et un préfixe d'aspect (l'imperfectif si). On voit alors apparaître dans ce complexe quatre morphèmes d'accord du sujet: autant que de têtes fonctionnelles.


(2) a-kpaa-[a]-ke-[a]-si-[a]-nam.
3SG-COND-3SG-PERF-3SG-IMPF-3SG-faire
'Il aurait été en train de le faire.' Ibibio, (Baker et Willie, 2010:110)


(3) u-kp[a]-u-k[e]-u-s[i]-u-nam-ma.
2SG-COND-2SG-PERF-2SG-IMPF-2SG-faire-NEG
'Tu n'aurais pas du être en train de le faire.' Ibibio, (Baker et Willie, 2010:110)


Lorsqu'un verbe auxiliaire intervient en plus du complexe temps-mode-aspect vu ci-dessus, on obtient jusqu'à cinq marques d'accord du sujet dans la même phrase.


(4) U-kp-u-k-u-s-u-mana-ke unam.
2SG-COND-2SG-PERF-2SG-IMPF-2SG-faire.again-NEG 2SG-faire
'Tu n'aurais pas du le refaire.' Ibibio, (Baker et Willie, 2010:110)


référence

Baker and Willie, 2010. 'Agreement in Ibibio:From Every Head to Every Head', Syntax:13;2, 99-132.

Carstens, V. 2001. 'Multiple agreement and Case deletion: against phi-incompleteness', Syntax:4:147-163.

Kinyalolo, K. 1991. Syntactic dependencies and the SPEC-Head agreement hypothesisin Kilega. PhD dissertation, UCLA.