Trépos (1980:96)

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

[note sur le proclitique objet]


 "Les particules verbales a et e ne subsistent que devant
 les formes non-syllabiques - M et - Z (AM, EM, AZ, EZ).
 
 dec'h he gwelis, 'je la vis hier.'
 
 o c'heneiled o zifenno., 'leurs amis les défendront'
 
 c'hoarzet em-eus, 'j'ai ri.'
 
 bara am-eus, 'j'ai du pain.'
 
 keuz ho-pefe, 'vous le regretteriez.'   "
 

Trépos suppose donc que l'opposition des rannigs a et e est opératoire dans son dialecte.


référence

  • Trépos, P. 2001 [1968, 1980, 1996], Grammaire bretonne, 1968 édition Simon, Rennes.- 1980 édition Ouest France, Rennes; 1996, 2001 édition Brud Nevez, Brest.