Dar-, dor-, tar-, tor-

De Arbres
(Redirigé depuis Tor-)
Aller à : Navigation, rechercher

Le préfixe dar-, ou dor-, tar-, tor- dénote la non-complétude.


(1) pod, 'pot'

=> darbod, 'tesson', Merser (2009)


(2) An delioù melen en em zistag diouz ar gwez hag a darnij en aer.
le feuilles jaune se1 détache de le arbres et R1 volette dans.le air
'Les feuilles jaunes se détachent des arbres et voltigent dans l'air.'
Le Bozec (1933:28)


Kervella (1947:§879) donne:

darbar, darvout, dargreiz, darsod, dargud, darlavariad
daremprediñ, darbout (darbet), darc'haouiñ, darnijal, darlammat
tarlonkañ, tarvoal, tarroz, targos, tarlaskat


Morphologie

composition interne

Selon Kervella (1947:§879,880), dar- est un composé des morphèmes de- et ar-.


composition externe

Le préfixe dar- provoque une lénition sur sa racine.

  • dargud, 'assoupissement', dargudiñ, s'assoupir'
  • dargreiz, 'taille, milieu du corps'
  • darvoud, 'évènement', darvezout, 'arriver, se produire', darvoudus, 'fortuit'
  • darsod, 'imbécile', darsodiñ, 'faire le sot'


dar- vs. tar-

Les deux formes dar- et tar- semblent pouvoir se trouver en alternance de manière indifférenciée.

(3) darnijal, tarnijal, 'voleter', Favereau (1993)

darbarer, tarvarer, Kervella (1947:§879)


productivité

Le préfixe dar- est assez vivant dans les verbes de mouvement comme darnijal, 'voleter', darneuial, 'surnager'.


(4) Pa vez druz ar zoubenn e teu da zarneui war ar galon.
quand1 est gras le soupe R4 vient à pfx.nager sur le1 coeur
'Quand le bouillon est gras, il vient à surnager sur l'estomac (il écoeure).' Trégorrois, Gros (1989:'kalon')


Syntaxe

Ce préfixe apparaît devant les noms, les verbes ou les adjectifs.


racine nominale

(1) tarlaezh, 'un quart de lait et trois quart d'eau', Favereau (1993)

(2) tarvor , 'petite marée', Trégorrois (Plougrescant), Le Dû (2012)

(3) tarsec'henn, 'eczéma', Favereau (1993)


racine verbale

(1) tarleñvañ, 'pleurnicher', Favereau (1993)

(2) tarlipad, 'siroter, pourlécher', Merser (2009)

(3) tarluchañ, 'lorgner', Favereau (1993); 'regarder avec envie', Merser (2009)

tarlucher, 'personne qui lorgne', Favereau (1993)

(4) tarlamm, 'palpitation', Favereau (1993) & Merser (2009),

tarlammad, palpiter', Favereau (1993)

(5) choual, 'crier pour chasser un animal', tarchoual, 'expulser', Favereau (1993)

(6) daremprediñ, 'fréquenter, rencontrer', darempreder, 'habitué', Merser (2009)

racine adjectivale

(1) tarvezw, 'bien éméché',

tarvoal, 'bien chauve'
tarrevreg, 'gros cul, enculé, lourdaud', Favereau (1993)


Variation dialectale

Gros (1984:369) donne darempredi, 'fréquenter', mais considère que ce préfixe remonte au vieux breton et n'est plus productif en breton trégorrois.

Étymologie

Selon Le Bayon (1878:16), dar- résulte de la grammaticalisation du quantifieur darn. Il propose darbôd, 'têt de pot', de darn pôd, et darvah, 'tronçon', de darn bah. Le Bayon a en synchronie un allomorphe en darn-: darnviwein, 'vivoter'.


Selon Deshayes (2003:36), la forme en tar-, vient du brittonique *to-are- et la forme en dar-, du brittonique *do-are-. Il signale, pour un préfixe dar-, ou tar-, à "valeur intensive" (sic), une variante vannetaise en dor-, ou tor-.

A ne pas confondre

Il existe un allomorphe du préfixe tre- en ter- ou tar-

Il existe un préfixe /tar/-, tar(v)- (tarkaz , 'matou', Favereau 1993).