Tas

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

Le verbe tas est un probable emprunt au français tâcher (de).


Syntaxe

restrictions sur l'objet

Gouedig (1982) note le verbe tas comme équivalent local au standard klask 'chercher'. On ne trouve à Ouessant le verbe tas qu'avec pour objet une proposition (comme en français *tâcher un meilleur endroit).


proposition infinitive

(1) Toud e tasent d'ober o-unan al labourou.
tout R4 cherchaient à1 faire leur2un le travaux
'Ils tâchaient tous à faire eux-mêmes les travaux.' Ouessant, Gouedig (1982)


En breton, contrairement à 'tâcher' en français, mais comme klask ou kas en breton, la proposition infinitive peut aussi être objet direct.


(2) Toud e tasent kaoud teil.
tout R4 cherchaient avoir fumier
'Ils tâchaient tous (d’)* avoir du fumier.' Ouessant, Gouedig (1982)

proposition tensée

(3) Neuze veze eun ekip hag a teue hag e tased nompaz ma ouezfe re an ti.
alors était un groupe que R1 venait et R4 tâchions NEG que4 saurait ceux le maison
'Alors un groupe venait et on tâchait que ce soit en douce de ceux de la maison.' Ouessant, Gouedig (1982)