Tamm

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

Le nom tamm signifie 'morceau'.


(1) Gwall drist e oa gwelet an traoù-se holl é kouezhel tamm àr-lec'h tamm.
très1 triste R était voir le choses- tout à4 tomber morceau après morceau
'C'était triste de voir tout cela tomber peu à peu en ruines.' Vannetais, ar Meliner (2009:16)


Morphologie

nombre

Tamm peut apparaître avec un pluriel (nominal) par contagion du nom qui le suit.


(2) Pep hini a vez sod gand e dammou loened.
chaque N R est sot avec son1 bouts bêtes
'Chacun aime les quelques bêtes qu'il a (ses petites bêtes).' Trégorrois, Gros (1984:96)


mutation

Tamm est lui-même un obstacle à la mutation sur le nom suivant, mais on peut aussi trouver l'adjectif après ce nom muté.


(3) un tam kyzən tam kigin viən viən Duault, Avezard-Roger (2004a:119)
un tamm kuizin tamm kegin vihan vihan
un morceau cuisine morceau cuisine 1petit 1petit
'une petite cuisine, une petite cuisine toute petite.'


(4) eun tamm kador doull, Léon, Medar (1945)

'une (espèce de) chaise trouée'


Sémantique

Sémantiquement, avec des massiques, tamm obtient une unité inférieure à un ensemble de référence dans le contexte.


(5) Met tout an dud-se noe un tamm douar da zispariñ.
mais tous le 1gens-ci avait un morceau terre à1 travailler
'Mais ils avaient tous un lopin de terre à travailler.'
Standard, Denez (1984:74)


Même lorsque tamm est augmenté, l'unité reste inférieure à un ensemble de référence. L'élément quantifié peut être liquide, ce qui montre encore la grammaticalisation de tamm (cf. * un (bon) morceau d'eau).


(6) Un tamm brav a zour a rankemp da gaout, anat dit.
un morceau beau de1 eau R1 devions de1 avoir évident à.toi
'Tu imagines bien qu'on avait besoin de pas mal d'eau.'
Léon (Plougerneau), Elégoët (1982:21)


Par extension, et avec des noms figurés, tamm obtient la quantification minorative 'un peu (de)'.


(7) Un tamm diskuizh ne ray ket droug dit, eus na ray.
un morceau repos ne1 fera pas mal à.toi P ne.R.fera Menard & Kadored (2001:§'eus')
'Un peu de repos ne te fera pas de mal.'


Tamm n’est pas restreint à une sémantique de sous-partie d’un tout (un tamm krennard abil, 'un petit garçon touche-à-tout', Gros 1989:'abil').


Syntaxe

en contexte positif

modification

En contexte positif, tamm peut être modifié par des adjectifs.


(1) tɑ̃mad e dut ,

tamm mat a dud
morceau bien de[1]] gens
'beaucoup de gens', Trégorrois (Plougrescant), Le Dû (2012:46)


(2) A-raog mond d'or gwele, on-noa greet eun tamm mad a gaoz [...]
avant aller à1'notre lit 1PL-avait fait un morceau bon de1 conversation
'Nous avions bien parlé avant de nous mettre au lit...' Uhelgoat, Skragn (2002:22)


Le nom tamm peut aussi faite partie de la modification d'un autre nom comme pezh.


(3) Ni on-oa bet mil boan o tïaocha ar pez tamm koad-se.
nous 1PL-avait eu mille1 peine à .grèver le pièce morceau bois-ci
'Nous avions eu mille peines à tirer cette pièce de bois de la grève.' Trégorrois, Gros (1989:'diaocha')


en contexte négatif

Tous les contextes négatifs n'impliquent pas un changement de sens pour tamm 'morceau'.


(4) 'Po ket un tamm bara? - Bou ! Goëlo, Koadig (2010:42)
auras pas un morceau pain? - aurai
'Tu ne veux pas (un morceau de) pain? - Si!.'


Ceci est parfois brouillé par le jeu des ellipses. En (5), le sens de 'manger' donné par Gros vient de l'ellipse du nom que quantifie tamm.


(5) Amañ n'eus ger a damm.
ici ne1'y.a mot de1 morceau
'Ici il n'est pas question de manger.' Trégorrois, Gros (1989:'gér')


Tamm est un minimiseur. En contexte négatif, il a donc un effet maximisant (> 'pas (même) un peu', 'pas du tout').


(6) Bremañ n'eo ket tamm memestra.
maintenant ne1'est pas du.tout même.chose
'Maintenant ce n'est pas du tout pareil.' Bas-Cornouaillais (Le Juch), Hor Yezh (1983:29)


En tant que minimiseur, il peut servir de partie adverbiale de la négation (comme, en breton comme en français, kammed, 'pas' ou takenn, 'goutte'). Il est alors modifiable par des adverbes.


(7) Ne gouchent tamm a-grenn an eil get egile.
ne1 convenaient neg absolument le second avec l'autre
'Ils ne convenaient absolument pas l'un à l'autre.'
Le Scorff, Ar Borgn (2011:27)


tamm ne...

Tamm peut apparaître devant la négation.


(8) Tamm ne greska
morceau ne1 grandit
'Il ne grandit pas du tout.'
Vannetais, Le Bayon (1878:57)


tamm ebet

Minimiser le minimiseur revient à créer un effet d'insistance sur la négation.


(9) Hennezh na zav tamm ebet : ur skronn fall a-walh?
celui.ci ne.R1 monte morceau aucun un gringalet mauvais assez (est)
'Il ne pousse pas du tout: c'est un gringalet.' Trégorrois, Gros (1984:407)


mot négatif à Ouessant

A Ouessant, le nom nu tamm semble pouvoir apparaître librement en zone postverbale sans la négation, avec un sens négatif. Il a probablement grammaticalisé en mot négatif dans ce dialecte.


(1) bankeier ya, oa tamm kadoriou neuze, noñ, bankeier. Ouessant, Gouedig (1982)
bancs oui était morceau chaises alors non bancs
'des bancs, oui, il n'y avait pas de chaises alors, non, des bancs.'


  • Goude-ze gomprenan ket perag ez eus bet greet skoliou hag eus tamm bugalez, bremañ ez eus aze des bâtiments n'on dare d'ober petra.', Gouedig (1982)
'Après, je ne comprends pas pourquoi on a fait des écoles et il n'y a pas d'enfants, maintenant il y a des bâtiments je sais pas à quoi ils servent.'
  • Ar re ne oa ket bet amzer da vadezi aneuzeu veze lakeet à part, veze kaset en noz d'an iliz, d'ar vedred hag e veze greet tamm interamant ganteu, e-se veze greet., Gouedig (1982)
'Ceux qu'on n'avait pas eu le temps de baptiser étaient mis à part, envoyés de nuit à l'église, au cimetière et on ne leur faisait pas d'enterrement, on faisait comme ça.'
'ceux qui n'avaient pas de moutons aimaient aller voir.'
  • hag e Molenez peogwir oa tamm dour, oa greet eur sitarn deuzeu evid paea ar gentillesse da veza ramaset an dud., Gouedig (1982)
'Et à Molène parce qu'il n'y avait pas d'eau, il leur avait été fait une citerne pour paiyer la gentillesse (qu'ils avaient eu) d'avoir ramassé les gens (d'un naufrage)'
  • bremañ 'deus moteur, n'eo ket heñvel, med d'ar poent-ze 'doa tamm, nann, setu oa kalz diêsoh ha muioh dañjeruz ez evel just., Gouedig (1982)
'Maintenant ils ont des moteurs, c'est pas pareil, mais en ce temps-là ils n'en avaient pas, non, alors c'était beaucoup plus dur et plus dangereux aussi, évidemment.'
  • hag e lared deom : « Non, y a pas de place, eus tamm plas, kit hirroh. », Gouedig (1982)
'Et on nous disait: "Non, il n'y a pas de place, allez plus loin.'
  • ... savet war-laez hag e tiskenned daou-ha-daou, med me 'm-oa tamm kavalier., Gouedig (1982)
'... on est montés et on descendait deux-à-deux, mais moi je n'avais pas de cavalier.'
  • Bez' 'peus tamm kavalier ? Eus ket kavet eur havalier deoh euz a Eusa ?, Gouedig (1982)
'Tu n'as pas de cavalier? Il ne t'a pas été trouvé de cavalier de Ouessant?'
'du vin, il n'y en avait quasiment pas non plus autrefois'
  • Neuze oa tamm gwin kazimant da eva, eur banne bennag marteze, med 'meus ket soñj a win..., Gouedig (1982)
'Alors il n'y avait quasiment pas de vin à boire, quelque verres peut-être, mais je ne me rappelle pas de vin...'
'Celui qui n'avait pas de moulin envoyait des sacs à moudre.'


En contexte positif comme négatif

an tamm anezhañ

Tamm est utilisé dans une tournure résomptive dans la résomption prédicative équative.


(2) - "Mab va breur-kaer eo," emeziz [SC sec'h a-walc'h [DP an tamm anezhi ]z ]...
fils mon2 frère-beau est dit-elle sec assez le morceau P.elle
'C'est le fils de mon beau-frère, dit-elle assez sèchement.' (litt: sèche assez le morceau de elle)
Standard, Ar Barzhig (1976:44)