Subordonnées conditionnelles : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
Les '''subordonnées conditionnelles''' peuvent être introduites par le [[complémenteur]] ''[[ma]]'' dans tous les dialectes (carte [http://sbahuaud.free.fr/ALBB/Kartenn-067.jpg 67] de l'[[ALBB]]).
 
Les '''subordonnées conditionnelles''' peuvent être introduites par le [[complémenteur]] ''[[ma]]'' dans tous les dialectes (carte [http://sbahuaud.free.fr/ALBB/Kartenn-067.jpg 67] de l'[[ALBB]]).
 
[[Favereau (1997)|Favereau (1997]]:§585) note qu'en Poher, ''ma'' est parfois [[élidé]].
 
 
 
{| class="prettytable"
 
| (1) ||an dez ||'''ma'''|| oa|| || prenet.
 
|-
 
|||an dez |||| oa|| bet|| prenet||''Poher''
 
|-
 
|||[[art|le]] jour || <font color=violet>_[''ø'']_</font color=violet>/C || [[COP|était]] ||([[bet|été]])||acheté
 
|-
 
| ||colspan="4" |'Le jour où il fut acheté.' |||| [[Favereau (1997)|Favereau (1997]]:§585)
 
|}
 
  
  

Version du 3 août 2014 à 15:52

Les subordonnées conditionnelles peuvent être introduites par le complémenteur ma dans tous les dialectes (carte 67 de l'ALBB).


Syntaxe

Favereau (1997:§572) note que les subordonnées conditionnelles introduites par ma sont des subordonnées qui précèdent souvent leur matrice.


Bibliographie

  • Favereau, F. 1997. Grammaire du breton contemporain. Morlaix: Skol Vreizh, §637-641, §671.