Structure informationnelle

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

La structure informationnelle de la phrase ordonne les éléments selon, entre autres, les notions de topique (ou thème) et de focus (ou rhème).

Les lectures peuvent être qualitativement différentes. On peut par exemple opposer ce dont on parle (le topique, le thème), et l'information nouvelle apportée (le focus, le rhème). Rizzi (2013) distingue ainsi cinq lectures différentes pouvant être attachées à une expression nominale: le topique, le focus contrastif, la relative, l'exclamative et l'interogative.

Les lectures diffèrent aussi suivant la saillance attachée à l'élément. Un élément focalisé est très saillant: il se détache nettement de l'arrière-plan informationnel. A l'opposé, il existe des éléments, comme un pronom impersonnel, qui sont restreints à larrière-plan dans la structure informationnelle.


ordre des mots

structure de la périphérie gauche

En breton, comme en hongrois, en basque ou en allemand, la structure informationnelle a une lourde influence sur la structure syntaxique de la phrase, car elle influe sur l'ordre des mots de la phrase, surtout dans la périphérie gauche. C'est donc la structure informationnelle de la phrase qui décide quel élément sera prononcé en premier.

Jouitteau (2005/2010:chap 2) propose une structure de la périphérie gauche de la phrase bretonne comme suit:


(1) [ForceP Force° [TopP [FocP [ModeP NEG [FinP Fin
topique suspendu adjoints scéniques topique focus négation ne explétif rannig-verbe
structure du domaine CP, Jouitteau (2005/2010:126)


Les groupes nominaux peuvent aussi avoir de façon interne une structure informationnelle particulière (Giusti 1996, Aboh & al. 2010).


la phrase et son contexte

L'ordre des mots dans la phrase est lié, en breton, à la structure informationelle du contexte (ou du cotexte à l'écrit). Par exemple, la phrase en (1) est parfaite dans un contexte de structure informationnelle plate (Dans le restaurant, un serveur doit servir les desserts et demande si chaque gateau a été décoré. On lui répond:). Cette même phrase n'est pas correcte dans un contexte où l'information nouvelle pertinente est l'agent de l'action (Dans une pâtisserie, les gateaux ont l'air fait par un enfant de cinq ans. Le pâtissier s'excuse:). L'information nouvelle pertinente est forcément réalisée en zone de focus, c.a.d en zone préverbale.


(3) Ya, pep skotenn zo bet dekoret gant un apprenti bennak.
oui chaque gateau est été décoré avec un apprenti quelconque
'Chaque gateau a été décoré par un apprenti.' Léon (Lesneven/Kerlouan), A. M. (05/2016)


accessibilité: information nouvelle, information donnée

Dans la structure informationnelle de la phrase, on distingue les éléments suivant leur accessibilité pour l'interlocuteur. Une information donnée, (given), est une information qui est présente dans le discours antérieur. Un topique sélectionne une information qui est donnée, et en fait le propos de la phrase. L'information donnée se distingue de l'information nouvelle, qui est prototypiquement portée par le focus.

Une gradabilité se dessine dans l'accessibilité, suivant que l'antécédent dans le discours est lui-même saillant dans la structure informationnelle ou pas.

Lorsque toute la phrase est constituée d'information nouvelle (réponse à la question Que s'est-il passé?), le focus est répandu sur toute la phrase, et on obtient une structure informationnelle plate.


Terminologie

Le terme d'arrière-plan correspond à l'anglais background. Le terme de structure informationnelle correspond à l'anglais information structure.


Bibliographie

  • Aboh, Enoch O., Norbert Corver, Marina Dyakonova & Marjo van Koppen. 2010. 'DP-internal information structure: Some introductory remarks', Lingua 120. 782-801.
  • Abraham, Werner, de Meij, Sjaak (éds.), 1986. Topic, Focus and Configurationality, John Benjamins, Amsterdam.
  • Büring, Daniel, 2011. 'Focus and Intonation', Gillian Russell & Delia Graff Fara (éds), Routledge Companion to the Philosophy of Language, 103-115.
  • Büring, Daniel, 2007. 'Intonation, Semantics and Information Structure', Gillian Ramchand & Charles Reiss (éds), The Oxford Handbook of Linguistic Interfaces.
  • Büring, Daniel, 1995. The 59th Street Bridge Accent: On the meaning of topic and focus, Doctoral dissertation, Universität Tübingen.
  • Camacho-Taboada, Jiménez-Fernández, Martín-González, Reyes-Tejedor (éds.), 2013. Information Structure and Agreement, Linguistik Aktuell/Linguistics Today 197, John Benjamins.
  • Ferraresi, G. et R. Lühr (éds), 2010. 'Diachronic studies in information structure', Language acquisition and change, De Gruyter.
  • Foley, W. 2007. 'A typology of information packaging in the clause', Schopen, T. (éd.), Language typology and syntactic description. Vol. I: Clause structure, Cambridge: Cambridge University Press, 362–446.
  • Giusti, Giuliana. 1996. 'Is there a FocusP and a TopicP in the Noun Phrase structure?', University of Venice Working Papers in Linguistics 6. 105-128.
  • Gundel, J., 1974. The role of topic and comment in linguistic theory, Doctoral dissertation, University of Texas Austin, distributed by Indiana University Linguistic Club, Bloomington, Indiana.
  • Hajičová, Eva, Partee, Barbara H., Sgall, Petr. 1998. Topic–Focus Articulation, Tripartite Structures, and Semantic Content. Studies in Linguistics and Philosophy 71. Dordrecht: Kluwer. (ix + 216 pp.) review
  • Hinterhözl, R. & S. Petrova (éds), 2009. 'Information structure and language change', New approaches to word order variations in Germanic, De Gruyter.
  • Hroarsdottir, T. 2009. 'Information structure and word order', M. Zimmermann & C. Féry (éds), Information structure : theoretical, typological and experimental perspectives, Oxford : Oxford University Press.
  • Kadmon, Nirit. 2001. Pragmatics Blackwell Publishers, Blackwell Publishers.
  • Krifka, Manfred. 2006. 'Basic Notions of Information Structure', Féry, Fanselow & Krifka (éds.), Interdisciplinary Studies on Information Structure 06, 13-55, Postdam: Universitätsverlag: Posdam.
  • Lambrecht, Knud. 1994. Information structure and sentence form. Cambridge: Cambridge University Press.
  • Li, Charles N., Thompson, Sandra A. 1976. 'Subject and Topic: A New Typology of Languages', Li, Charles N. (éd.) Subject and Topic', New York/San Francisco/London: Academic Press, 457–490.
  • Meurman-Solin, A. & Maria José Lopez-Couso (éds), 2012. Information structure and syntactic change in the history of English, Oxford:Oxford University Press.
  • Rizzi, Luigi. 1997. 'The fine structure of the left periphery', Liliane Haegeman (éd.), Elements of grammar: A Handbook of Generative Syntax, 281–337. Dordrecht: Kluwer.
  • Rizzi, Luigi. 2004. 'Locality and Left Periphery', Belletti, Adriana (éd), Structures and Beyond. The Cartography of Syntactic Structures, Vol. 3, 223–251. New York NY: OUP.
  • Rizzi, Luigi. 2013. 'Syntactic Cartography and the Syntacticisation of Scope-discourse Semantics', Anne Reboul (éd.), Mind, Values and Metaphysics – Philosophical Papers Dedicated to Kevin Mulligan, Dordrecht: Springer.