Singulatif

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

Les morphèmes singulatifs, comme -enn, sont utilisés pour obtenir des entités singulières. La plupart apparaissent sur des noms collectifs ou massiques.


Suffixes singulatifs

-enn

Le suffixe singulatif le plus communément utilisé est de loin le suffixe -enn.

-ez

On trouve aussi comme singulatif le suffixe -ez. Kervella (1947:§342) donne bragez, bragoù, botez, botoù, derez, diri. Ce suffixe tombe au pluriel.

Noms singulatifs

Une stratégie singulative consiste à associer à un nom collectif les noms penn, 'tête', loen, 'animal' ou pezh, 'morceau' (Kervella 1947:§343, Trépos 1982:236). Kervella (1947:§343) donne aussi pe(m)mo'h,'cochon', penn-deñved, 'mouton', loen-kezeg, 'cheval'.


Gourmelon (2014:44) remarque que ce phénomène touche surtout les noms de groupes d'espèces et des ensembles hétéroclites (penn chatal, 'tête de bétail', pezh dilhad, 'pièce d'habits (différents)', pezh arrebeurri, 'meuble') ainsi que les noms finissant déjà en -en, dans une stratégie morphologique d'éviter le singulatif suffixal en -enn.

Singulatif sur singulier

Des noms syntaxiquement et sémantiquement singuliers peuvent localement apparaître avec le singulatif -enn.

Dans certains cas, le nom racine a été réinterprété comme collectif, c'est-à-dire syntaxiquement pluriel (Trépos 1982:244 cite raz, razenn, 'rat'; to, toenn, 'toit'; gwal, gwalenn, 'alliance'; minwal, minwalenn, 'muselière').

Dans d'autres cas, le nom non-dérivé a tout simplement disparu (Trépos 1982:244 cite higenn, 'hameçon', qui a un cognat hig en Cornique).

Bibliographie

horizons comparatifs

  • Nurmio, S. 2015. Studies in grammatical number in Old and Middle Welsh, dissertation, St John’s College, University of Cambridge.