Sevel

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

Le verbe sevel est un verbe transitif 'lever, élever, monter, construire', ou un verbe de mouvement intransitif 'se lever, s'élever'.


(1) Sevel a reas ar paotr e zaoulagad …
lever R fit le garçon son1 2.œil
'Le garçon leva les yeux.' Standard, Drezen (1990:23)


Morphologie

radical

Gourmelon (2014:14) considère que globalement, en Léon et en Cornouaille, on entend:

/sa:/ ou /za:/ dans a-sav, e-sav, deus e sav
/sao/ ou /zao/ dans war-sav, Sav 'ta!
/sav/ ou /zav/ lorsque le verbe est conjugué a-sav, e-sav, deus e sav


C'est le radical qui apparaît dans la nominalisation.


(2) Ur sav-kalon eo an den-se.
un lève-cœur est le homme-
'Cet homme vous soulève le cœur, est abject.' Le Scorff, Ar Borgn (2011:7)


infinitif

Le suffixe verbal de l'infinitif -el que l'on voit dans sevel est assez peu répandu à travers les suffixes verbaux.

dérivation

Le préfixe ar- obtient arsevel, 'arrêter'.

Le préfixe de- obtient desevel, 'élever, éduquer', même si le verbe sevel seul est parfois utilisé dans ce même sens.


(1) An dud zo savet eas bremañ e-skoaz gwechall.
le gens est élevé facile maintenant dans.épaule autrefois
'Les gens maintenant sont élevés à la douce par rapport à autrefois.' Léon (Plougerneau), Elégoët (1982:54)


Le préfixe em- obtient emzav, 'mouvement' ou 'préférable, avantageux'.


(2) Emzavoh eo dit mond dre ar vourh. L'Hôpital-Camfrout, Le Gall (1957:'emzao')
se.lève.plus est à.toi aller par le1 bourg
'Il est préférable/plus avantageux pour toi de passer par le bourg.'


La composition avec la préposition e, 'dans, en' obtient l'adverbe e-sav, 'debout'.

variation dialectale

(1) ['mῖntimɑ həwon 'zavét é'kurs / 'é-kurs ]
Mitin-ma eh on sauet ekours. Guéméné-sur-Scorff, McKenna (1976-8:74)
matin- R4 suis levé en.temps
'Ce matin, je me suis levé(e) tôt.'

Sémantique

transitif, 'lever, relever, monter, dresser, construire'

(1) Sevel a reas prim he brozh du.
lever R fit lestement son2 jupe noir
'Elle leva lestement sa jupe noire.' Standard, Drezen (1990:24)


(2) Emeer o sevel e di.
est.IMP à4 monter son1 maison
'On est en train de bâtir sa maison.' Trépos (1980:§343)


(3) Daoust pegen klañv eo, sevel a ra an diri.
malgré combien malade est monter R fait le escalier
'Si malade qu'il soit, il monte les escaliers.' Cornouaillais, Trépos (2001:§385)


(4) Toud ar rehier a lavarfed ez int bet savet gwechall.
tout le pierres R dirait.IMP R sont été dressé autrefois
'Il a été dit que les pierres ont été dressées il y a longtemps.'
Léon, Miossec (1978:55), cité dans Urien (1989:211)


intransitif inaccusatif, 'se lever, survenir'

Le verbe sevel est aussi un intransitif inaccusatif.


(5) Sevel a ra da zont d'ar prenestr.
lever R fait pour1 venir à'le fenêtre
'Il se lève pour aller à la fenêtre.' Standard, Drezen (1990:12)


(6) Pa zavo hi, eñ a ranko sevel ivez.
quand1 lèvera elle lui R devra lever aussi
'Quand elle se lèvera elle, lui devra aussi se lever.' Trégorrois, (Gros 1984:139)


Le patient peut être un inanimé.


(7) Sevel a ra diàrnezhe frond c'hwek an amzer nevez o tivorenniñ.
monter R fait de.eux odeur délicieux le temps nouveau à4 .brouillard.er
'Monte d'eux l'odeur délicieuse du printemps qui s'éveille.' Vannetais, Herrieu (1994:57)


(8) Ha Bez’e ouie ma zad kontañ ivez doare ar brezelioù a save (...) etre ar broioù hag an dud.
et expl R4 savait mon père conter aussi manière le guerres R montait entre le pays et le 1gens
'Et mon père savait raconter aussi la façon dont les guerres naissaient entre les pays et les gens.'
Cornouaillais, Bijer (2007:137)


Pour exprimer le lever du jour, certains locuteurs tenants du standard préfèrent l'expression tarzh an deiz, an deiz o tarzhañ, mais le verbe sevel est aussi utilisé, comme son équivalent français le lever du jour, le jour se lève.


(9) Kén buan 'oa zaet 'n hèol.
tant rapide était levé le soleil
'dès le lever du soleil' Cornouaillais de l'Est, Bouzec & al. (2017:37)


Expressions

sevel da Adj.

(1) O labourad kalz eo savet da binvidig.
à travailler beaucoup est élevé à1 riche
'Il/elle est devenu(e) riche en travaillant beaucoup.'
Léon, Fave (1998:133)


sevel ul levr, 'écrire un livre'

(2) Diou wech ez eus bet roet eur priz d'eul levr savet gantañ.
deux1 fois R est été donné un prix à un livre monté par.lui
'Deux de ses livres ont reçu un prix.' Léon, Fave (1998:142)


(3) [...], ha gouzout mat a houien e save pennadou flemmus hag entanet [...]
... et savoir bien R savais R montait textes piquant et enflammé
'... et je sais bien qu'il écrivait des textes mordants et enflammés...'
Lesneven/Kerlouan, A. M. (04/2016)


bezañ en e sav, 'être debout'

(3) Gwall fall on diouzh ma sav.
INT mauvais suis à mon2 debout
'Je suis bien faible (quand je suis) debout.' Trégorrois, Gros (1970:chap.II)


chom a-sav, '(s')arrêter'

(4) Setu, en ur zont d'ar gêr e choment a-sav eno neuze.
voici en1 venir à'le foyer R restaient à-lèv y alors
'Donc, en rentrant à la maison, ils s'arrêtaient là.'
Léonard, Mellouet & Pennec (2004:79).


savet 'zo

(5) /'saɛd zo 'e'tre:zu /
Savet zo etrezo.
monté est  ? entre.eux
'Ils se sont disputés.' Plozévet, Goyat (2012:262)


sevel e vouezh a-du gant ub.

(6) Pegours en en deus goarnemant er Frans sauet é voéh a du geté?
quand que R3SGM a gouvernement dans.le France monté son voix à1 côté avec.eux
'Quand le gouvernement en France leur a-t-il déclaré son soutien?'
Vannetais, Herrieu (1974:30/05/1918)


sav war udb.

(7) Sao war da vanne 'ta Saig!
montée sur1 mon2 verre donc Saig
'Finis ton verre donc, Saig!' Léon, Kervella (2009:215)