Sevel

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

Le verbe sevel, est un verbe transitif, 'monter, construire', ou un verbe intransitif, 'se lever, s'élever'.


(1) Sevel a reas ar paotr e zaoulagad …
lever R fit le garçon son1 2.œil
'Le garçon leva les yeux.' Standard, Drezen (1990:23)


Morphologie

radical

Gourmelon (2014:14) considère que globalement, en Léon et en Cornouaille, on entend:

/sa:/ ou /za:/ dans a-sav, e-sav, deus e sav
/sao/ ou /zao/ dans war-sav, Sav 'ta!
/sav/ ou /zav/ lorsque le verbe est conjugué a-sav, e-sav, deus e sav


C'est le radical qui apparaît dans la nominalisation.


(2) Ur sav-kalon eo an den-se.
un lève-cœur est le homme-
'Cet homme vous soulève le cœur, est abject.' Le Scorff, Ar Borgn (2011:7)


infinitif

Le suffixe verbal de l'infinitif -el est assez peu répandu.


dérivation

Le préfixe ar- obtient arsevel, 'arrêter'.

Le préfixe de- obtient desevel, 'élever, éduquer', même si le verbe sevel seul est parfois utilisé dans ce même sens.


(1) An dud zo savet eas bremañ e-skoaz gwechall.
le gens est élevé facile maintenant dans.épaule autrefois
'Les gens maintenant sont élevés à la douce par rapport à autrefois.' Léon (Plougerneau), Elégoët (1982:54)


Le préfixe em- obtient emzav, 'mouvement' ou 'préférable, avantageux'.


(2) Emzavoh eo dit mond dre ar vourh. L'Hôpital-Camfrout, Le Gall (1957:'emzao')
se.lève.plus est à.toi aller par le1 bourg
'Il est préférable/plus avantageux pour toi de passer par le bourg.'


La composition avec la préposition e, 'dans, en' obtient l'adverbe e-sav, 'debout'.


variation dialectale

(1) ['mῖntimɑ həwon 'zavét é'kurs / 'é-kurs ]
Mitin-ma eh on sauet ekours. Guéméné-sur-Scorff, McKenna (1976-8:74)
matin- R4 suis levé en.temps
'Ce matin, je me suis levé(e) tôt.'

Sémantique

transitif, 'lever, relever, monter, dresser, construire'

(3) Sevel a reas prim he brozh du.
lever R fit lestement son2 jupe noir
'Elle leva lestement sa jupe noire.' Standard, Drezen (1990:24)


(4) Emeer o sevel e di.
est.IMP à monter son1 maison
'On est en train de bâtir sa maison.' Trépos (1980:§343)


(5) Daoust pegen klañv eo, sevel a ra an diri.
malgré combien malade est monter R fait le escalier
'Si malade qu'il soit, il monte les escaliers.' Cornouaillais, Trépos (2001:§385)


(6) Toud ar rehier a lavarfed ez int bet savet gwechall.
tout le pierres R dirait.IMP R sont été dressé autrefois
'Il a été dit que les pierres ont été dressées il y a longtemps.'
Léon, Miossec (1978:55), cité dans Urien (1989:211)

intransitif inaccusatif, 'se lever, survenir'

Le verbe sevel est aussi un intransitif inaccusatif.


(1) Sevel a ra da zont d'ar prenestr.
lever R fait pour1 venir à'le fenêtre
'Il se lève pour aller à la fenêtre.' Standard, Drezen (1990:12)


(2) Pa zavo hi, eñ a ranko sevel ivez.
quand1 lèvera elle lui R devra lever aussi
'Quand elle se lèvera elle, lui devra aussi se lever.' Trégorrois, (Gros 1984:139)


(3) Sevel a ra diàrnezhe frond c'hwek an amzer nevez o tivorenniñ.
monter R fait de.eux odeur délicieux le temps nouveau à .brouillard.er
'Monte d'eux l'odeur délicieuse du printemps qui s'éveille.' Vannetais, Herrieu (1994:57)


(4) Ha Bez’e ouie ma zad kontañ ivez doare ar brezelioù a save (...) etre ar broioù hag an dud.
et expl R4 savait mon père conter aussi manière le guerres R montait entre le pays et le 1gens
'Et mon père savait raconter aussi la façon dont les guerres naissaient entre les pays et les gens.'
Cornouaillais, Bijer (2007:137)

Expressions

sevel da Adj.

(1) O labourad kalz eo savet da binvidig.
à travailler beaucoup est élevé à1 riche
'Il/elle est devenu(e) riche en travaillant beaucoup.'
Léon, Fave (1998:133)


sevel ul levr, 'écrire un livre'

(2) Diou wech ez eus bet roet eur priz d'eul levr savet gantañ.
deux1 fois R est été donné un prix à un livre monté par.lui
'Deux de ses livres ont reçu un prix.' Léon, Fave (1998:142)


(3) [...], ha gouzout mat a houien e save pennadou flemmus hag entanet [...]
... et savoir bien R savais R montait textes piquant et enflammé
'... et je sais bien qu'il écrivait des textes mordants et enflammés...'
Lesneven/Kerlouan, A. M. (04/2016)


bezañ en e sav, 'être debout'

(3) Gwall fall on diouzh ma sav.
INT mauvais suis à mon2 debout
'Je suis bien faible (quand je suis) debout.' Trégorrois, Gros (1970:chap.II)


chom a-sav, '(s')arrêter'

(4) Setu, en ur zont d'ar gêr e choment a-sav eno neuze.
voici en1 venir à'le foyer R restaient à-lèv y alors
'Donc, en rentrant à la maison, ils s'arrêtaient là.'
Léonard, Mellouet & Pennec (2004:79).


savet 'zo

(5) /'saɛd zo 'e'tre:zu /
Savet zo etrezo.
monté est  ? entre.eux
'Ils se sont disputés.' Plozévet, Goyat (2012:262)


sevel e vouezh a-du gant ub.

(6) Pegours en en deus goarnemant er Frans sauet é voéh a du geté?
quand que R3SGM a gouvernement dans.le France monté son voix à1 côté avec.eux
'Quand le gouvernement en France leur a-t-il déclaré son soutien?'
Vannetais, Herrieu (1974:30/05/1918)