Se

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

Le pronom fort indépendant inanimé se, 'ça', est une grammaticalisation du groupe nominal an dra-se, 'cette chose'.


(1) Hag evel-se int en em gavet pinvidig.
et comme-ça sont se1 trouver riche
'Et c'est ainsi qu'ils sont devenus riches.' Trégorrois, Gros (1989:'kavoud')


Morphologie

accentuation

Ce pronom fort compte comme un mot pour l'accentuation. Le groupe paneve-se ('sans cela, sinon') est par exemple accentué sur se.

(2) /paˌnife'ze/ , Plozévet, Goyat (2012:124)


En cela, le pronom se est distinct du clitique adverbe déictique spatial -se comme en (2) dans ar re-se.


(2) Ha goude-se ar re-se ouie dont tout setu vie blag ken-ha-ken.
et après-ça le ceux- AUX venir tous voila était blague autant-et-autant
'Et après tous ceux-là venaient et on blaguait tant et tant.'
Bas-Cornouaillais (Tréboul), Hor Yezh (1983:76)


dérivation

Se peut apparaître avec un suffixe diminutif. Une consonne épenthétique apparaît alors.


(3) E oan o lavared sedig en deiz all.
R étais à dire ça.[d].DIM en.le jour autre
'J'étais en train de dire cela l'autre jour.' Trégorrois, Gros (1984:176)


variation dialectale

L'initiale est souvent voisée.


(1) [ Zé o ]
Se an hini eo.
ça le celui est (pro)
'C'est ça.' Goëlo et Standard, Koadig (2010:101)


Syntaxe

Le pronom fort indépendant se a la distribution d'un groupe nominal.


(1) Med se a oa eun ankounah dezañ.
mais ça R était un oubli de.lui
'C’était un oubli de sa part.' Trégorrois, Gros (1970:153)


(2) Me a lavar ze dit, med na houllan ket beza boutet e kaoz.
moi dit ça à.toi mais ne1 demande pas être poussé dans conversation
'Je te dis cela, mais je ne veux pas être mêlé à des cancans.' Trégorrois, Gros (1989:'kaoz')


(3) Reit din ur bluenn vat da Yann da skrivañ aesoc'h a se.
donnez à-moi un plume1 bonne P Yann P écrire aisément.plus que ça
'Donnez-moi un bon stylo, que Yann puisse écrire plus facilement.' Tallerman (1997)


(4) Paneve se, me lar dezhi, nie ket gallet kaout boued anezho ivez.
quand.ce.n'est ça moi dit à.elle aurait pas pu avoir nourriture P.eux aussi
'Sans ça, je lui dis, ils n'auraient pas pu avoir à manger non plus.'
Douarneniste (Tréboul), Troadec, Hor Yezh (1983:72)

A ne pas confondre

kement-se

Le morphème se que l'on trouve dans l'expression anaphorique kement-se est un adverbe déictique spatial. On trouve par ailleurs ses contreparties kement-mañ et kement-hont.


(1) Eveshaet en deus ivez peger bihan eo niver ar soudarded, hag e komz diàr kement-se.
remarqué 3SGM a aussi combien petit est nombre le soldats et R parle de autant-ça
'Il a vu aussi le peu de soldats qu'il y avait, et en parle.'
Vannetais, Herrieu (1994:295)


Un autre argument vient de l'accentuation: le groupe kement-se, 'tant que ça, autant', est accentué sur la pénultième de l'ensemble. (2) /ke'mese/, /ke'meˌsɛ/, Plozévet, Goyat (2012:226)

mod-se

On trouve un morphème se comme objet de la préposition mod, qui par ailleurs ne reçoit jamais de pronom incorporé. Cependant, il existe la variante mod-mañ qui révèle l'adverbe déictique spatial -se.


(2) E-mod-se e oa dleet bout ‘la gauche’.
dans-comme-ça R était être 'la gauche'
'La gauche aurait dû être comme ça.'
Scaër, Cheveau & Kersulec (2012-évolutif:Scaër,'eskop')