Salokras

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

L'interjection Salokras, 'sauf votre respect', est dérivée de Salv ho kras (Favereau 1993:'salokrass').


(1) A : A c'houi anvéfé o preur mar e velfet? B : O salokras, ne rafenn ket.
est.ce.que vous connaitrait votre3 frère si+C, 4 le voyiez Oh sauf.votre.grâce ne1 ferais pas
'Connaîtriez-vous votre frère si vous le voyiez? Oh! pardon, je ne le ferai pas.' Chanson, Pérennès (1938:252-3)


Diachronie

Le Rol (2013:115) relève dans la première moitié du XIX° (Trégor/Breton central) les formes synthétique salocroas et analytique salv ho kraz. Il note que ces formes sont toujours suivies de la négation.

  • Salocroas autrou, n’ho pezo quet (Ms.SP.:2, Feuntenella)
  • Salocroas plac’hic n’iet quet (Ms.SP.:2, Marquis Trédré)
  • Salocroas autrou, m’he n’ha n’hin quet (Ms.SP.:2, Marquis Trédré)
  • Salv-ho-kraz, servijer, wit-ze na refet ket / Rag gant tan ann ifern c’hui a ve sur dewet (Ms.SP., Ann hini oa et da welet he vestrez d’ann ifern)


En 1744, le vannetais L'Armerye traduit 'non' pour une réponse à question positive par Nonpafs, Nompafs, ou Saloucraeffe.