Prosodie : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher
m (Mjouitteau a déplacé la page Prosodies vers Prosodie par-dessus une redirection)
Ligne 32 : Ligne 32 :
 
| ||Gallois|| + || 2 || 1 || - || 3 || 3
 
| ||Gallois|| + || 2 || 1 || - || 3 || 3
 
|}
 
|}
 +
 +
 +
== Poids prosodique et ordre des mots ==
 +
 +
 +
Le breton est une langue [[VSO]], mais un sujet peut apparaître à droite de l'objet sans [[dislocation à droite]] s'il est prosodiquement lourd (#''Evit an Iliz, a neus ar furnez Mai'').
 +
 +
 +
{| class="prettytable"
 +
|(2)|| <font color=green> Evit an Iliz,|| <font color=green>a neus || <font color=green>ar furnez|| <font color=green> piou bénag || <font color=green>neuz || <font color=green> seiz vloas.
 +
|-
 +
| ||  [[evit|pour]] [[art|le]] Eglise || [[R]] [[kaout|a]] || [[art|le]] sagesse || [[piv|qui]] [[bennak|quelconque]] || [[kaout|a]]|| [[numéraux cardinaux|sept]]<sup>[[1]]</sup> [[bloaz|an]]
 +
|-
 +
|||colspan="4" | 'Pour l'Eglise est adulte quiconque a sept ans.'||||''Cornouaille'', [[Ar Scao (1945)|Ar Scao (1945]]:'adulte')
 +
|}
 +
  
 
== Terminologie ==
 
== Terminologie ==
  
 
En anglais, le terme est 'prosody'.
 
En anglais, le terme est 'prosody'.
 +
  
 
== Bibliographie ==
 
== Bibliographie ==

Version du 12 septembre 2019 à 15:50

La prosodie est le domaine de la phonologie qui rassemble toutes les informations supra-segmentales du message linguistique. Elle est constituée de l'ensemble des informations linguistiques portées par la quantité, l'intonation et l'accentuation.

La phrase est découpée en domaines prosodiques. Certaines découpes prosodiques sont visibilisées dans la graphie par le moyen de virgules qui marquent un temps de pause, comme par exemple dans le cas des incises.

La prosodie à l'échelle de la phrase est en interface avec la syntaxe.


Variation dialectale

 Humphreys (1990:131):
 "En breton, les variations dans l'intensité et la position de l'accent de mot (en comptant le syllabes à partir de la finale) sont considérables. La question même de la présence d'accent en vannetais de l'Est reste ouverte, et le mot n'y est pas nécessairement une unité prosodique partout. Le haut cornouaillais, le vannetais de l'Ouest, le Sud Est du Trégor et du Goëlo ont le système le plus complexe, avec un accent principal qui est un trait de variation lexicale que la plupart des suffixes ne déplacent pas. La zone centrale et Sud Ouest de la zone médiane (Cornouaille centrale) est dans un état de transition en raison de l'érosion de la syllabe finale, avec la syllabe pénultième historique en passe de devenir, sporadiquement ou définitivement, la syllabe finale. Dans cette zone, des changements diachroniques secondaires associés au mouvement de l'accent peuvent porter la plupart ou totalité de la différentiation: dans l'aire centrale autour de Carhaix, les formes écrites protestant, pl. protestanted sont généralement réalisées en [prot'εsn, protεst'ɑ̃nt]. La variation dialectale est moindre en gallois, bien que l'érosion de l'antépénultième soit particulièrement marquée dans le Nord où, par exemple, la forme parlée normale du singulier de pysgod, 'poisson' est sgodyn."


(1) Synthèse de la prosodie de mot en breton et gallois, Humphreys (1990:131)
intensité position hauteur centrn neutrn deletn
Nord Ouest et toutes extrémités Ouest (surtout Léon) ++ 2 2 1 - -
zones voisines de la zone médiane (Basse-Cornouaille)
et la plupart de la zone du Nord (Trégor) +++ 2 2 1 1 -
Centre et Sud Ouest de la zone médiane (Cornouaille centrale) ++++ 2 (1) 2 - 1 1
Haute Cornouaille, Vannetais de l'Ouest, Sud Est du Trégor et Goëlo + (++) 12345 1 - - 2
Sud Est (Vannetais de l'Est) - 1 (2) 1 2 2 -
Gallois + 2 1 - 3 3


Poids prosodique et ordre des mots

Le breton est une langue VSO, mais un sujet peut apparaître à droite de l'objet sans dislocation à droite s'il est prosodiquement lourd (#Evit an Iliz, a neus ar furnez Mai).


(2) Evit an Iliz, a neus ar furnez piou bénag neuz seiz vloas.
pour le Eglise R a le sagesse qui quelconque a sept1 an
'Pour l'Eglise est adulte quiconque a sept ans.' Cornouaille, Ar Scao (1945:'adulte')


Terminologie

En anglais, le terme est 'prosody'.


Bibliographie

sur le breton

  • Aubry, Y. 2004. Logiciel du traitement de la parole et d’aide à l’enseignement et à l’apprentissage de la prosodie: application au breton, travaux de D.R.T. d'ingénierie, Université du Maine.
  • Goyat, G. 1997. 'Prosodie et prosodie musicale', La Bretagne Linguistique 9, CRBC.
  • Humphrey, Humphreys Lloyd. 1990. 'Traditional Morphological Processes and their Vitality in Modern Breton and Welsh', Celtic Linguistics: Readings in the Brythonic Languages, Ball, Fife, Poppe, Rowland, Celtic Linguistics: Readings in the Brythonic Languages Festschrift for T. Arwyn Watkins, Current Issues in Linguistic Theory 68, Benjamins, 129-150.
  • Pilch, H. 1990. 'L’intonation de la Langue Bretonne', La Bretagne Linguistique 6, Cahiers du groupe de recherche sur l'économie linguistique de la Bretagne, CRBC.

théories et horizons comparatifs

  • Büring, D. 2013. 'Syntax, information structure, and prosody', Marcel den Dikken (éd.), Generative Syntax, 860-895.
  • Nespor, M. & I. Vogel. 1986. Prosodic Phonology, Dordrecht: Foris.